©Wutangcashew

👀 Des images inĂ©dites de l’album du Wu-Tang le plus cher du monde

On sait main­tenant un peu plus Ă  quoi ressem­ble Once Upon A Time In Shaolin, album unique du Wu-Tang Clan et plus cher disque du monde, grĂące Ă  la pub­li­ca­tion de 54 nou­velles pho­togra­phies. L’Ɠu­vre a Ă©tĂ© ven­due en juil­let dernier au col­lec­tif de crypto-monnaies PleasrDAO.

De quoi lever un peu plus le mys­tĂšre. Le gou­verne­ment amĂ©ri­cain vient de ren­dre publiques 54 images du lĂ©gendaire disque du Wu-Tang Clan, Once Upon A Time In Shaolin. Pub­liĂ© en un seul et unique exem­plaire par le col­lec­tif pour con­tester la dĂ©val­ori­sa­tion crois­sante des artistes dans l’ùre numĂ©rique, c’est l’un des albums de hip-hop les plus con­nus aujour­d’hui, mais aus­si et logique­ment le plus entourĂ© de mystĂšre.

 

À lire Ă©galement
RZA Ă  propos de Martin Shkreli : “Il a achetĂ© le disque, il peut en faire ce qu’il veut.”

 

L’Ɠu­vre avait Ă©tĂ© achetĂ©e aux enchĂšres en 2015 par le busi­ness­man le plus dĂ©testĂ© d’AmĂ©rique, Mar­tin Shkre­li, pour la somme de 2 mil­lions de dol­lars, faisant du disque le plus cher du monde. Mais dans le cadre d’une procé­dure judi­ci­aire et de l’ar­resta­tion de l’homme d’af­faires pour fraude bour­siĂšre en 2018, l’al­bum avait Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ© par l’E­tat amĂ©ri­cain. GrĂące Ă  une demande du mĂ©dia Buz­zfeed dans le cadre de la loi sur la lib­ertĂ© d’in­for­ma­tion, des clichĂ©s ont pu ĂȘtre rĂ©cupĂ©rĂ©s : on y voit une caisse en bois dans laque­lle repose l’al­bum, arbo­rant le logo du groupe (dess­inĂ© par l’artiste Yahya Rouach), mais aus­si un livre de paroles de 175 pages con­tenant des illus­tra­tions, et un cer­ti­fi­cat d’authenticitĂ©.

Cepen­dant, en Ă©vo­quant le secret com­mer­cial, le gou­verne­ment n’a pas souhaitĂ© mon­tr­er ni les deux CDs, ain­si que les titres des chan­sons et les paroles. Mais les doc­u­ments obtenus par Buz­zfeed mon­trent que l’Ɠu­vre a Ă©tĂ© rachetĂ©e en juil­let dernier par le col­lec­tif de crypto-monnaies spé­cial­isĂ© dans les NFTs, Pleas­r­DAO, pour la somme de 4 mil­lions de dollars.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Pigeons & Planes (@pigsandplans)

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Tsu­gi (@tsugimag)

(Vis­itĂ© 1 663 fois)