Crédit : Nicolas Joubard

De Tame Impala à Metronomy : la Route du Rock dévoile sa programmation électrique pour 2019

Et c’est repar­ti. Chaque année, le fes­ti­val la Route du Rock enflamme Saint‐Malo, avec son iden­tité très affir­mée. Con­traire­ment à la plu­part de ses con­frères, le fes­ti­val a su rester fidèle à son ADN “rock” et ce, depuis 1991. Fondé par l’organisation Rock Tym­pa­ns, il met un point d’honneur à rester indépen­dant, tant dans son organ­i­sa­tion que dans sa pro­gram­ma­tion. Et pour son édi­tion 2019, c’est une nou­velle preuve de cette volon­té de fer. Du 14 au 17 août prochain, le nord de la Bre­tagne devien­dra terre d’accueil des meilleurs groupes de rock, qu’ils soient indés ou psy­chés.

Après une pre­mière soirée à la Nou­velle Vague, le fes­ti­val démar­rera sur les cha­peaux de roues au Fort de Saint‐Père avec sa tête d’affiche, Tame Impala, qui vient tout juste de clô­tur­er le fes­ti­val We Love Green — et c’était notre moment préféré… Seront d’ailleurs présent les mem­bres de Pond, par lequel Kevin Park­er est passé. Lui et sa bande seront en out­re bien entourés par quelques poin­tures du rock indé, à savoir les Irlandais de Fontaines D.C et les Anglais d’Idles. Le lende­main, il s’agira de pour­suiv­re sur cette très belle lancée sans s’essouffler. Et pour cela, le rock ana­tolien — rock psy­ché tout droit venu de Turquie — d’Altin Gün saura envoûter les fes­ti­va­liers, aux côtés de la syn­th­pop de Hot Chip ou de la folk de Beirut. Et puis cerise sur le gâteau le same­di soir, avec les intem­porels de Metron­o­my qui s’inviteront pour bat­tre la mesure. La plage de Bon‐Secours ne sera elle pas en reste, avec des con­certs gra­tu­its d’Anemone, Lau­re Bri­ard et Le Super­Homard.

Une pro­gram­ma­tion qui reste donc fidèle au rock sous toutes ses formes. Mais une fois que la nuit tombe, il n’y a pas de mal à ce qu’une atmo­sphère de club se réveille. Saint‐Malo réson­nera donc avec un live du très tal­entueux Jon Hop­kins, mais aus­si Paula Tem­ple, dont la tech­no puis­sante donne des fris­sons, Okto­ber Lieber ou encore Lena Wil­likens et … De quoi défini­tive­ment retourn­er le Fort de Saint‐Père.

(Vis­ité 3 895 fois)