Skip to main content
Cap. Ă©cran "Deena Abdelwahed - Introducing Jbal Rrsas"
18 juillet 2023

đŸŽ„ Deena Abdelwahed dit tout sur son prochain album en 2 minutes de vidĂ©o

par Corentin Fraisse

La productrice et DJ Deena Abdelwahed vient de publier, sur la chaßne YouTube de son label Infiné, une vidéo qui dévoile beaucoup sur son prochain album. Ce deuxiÚme long-format est prévu pour le 8 septembre et avec cette vidéo, on a déjà beaucoup trop hùte. Voyez plutÎt.

En 2018, Deena Abdelwahed publiait son premier album Khonnar (prononcez « rhonar ») : une galette absolument excellente oĂč la Tunisienne sonnait la rĂ©volte Ă©lectronique, replaçant presque Ă  elle seule le Maghreb sur la mappemonde de la techno mondiale. Cinq ans plus tard, la voici de retour en septembre avec un nouveau long-format, qui sortira en septembre.

Histoire de mettre l’eau Ă  la bouche, voilĂ  qu’elle nous donne pas mal d’infos sur ce nouvel album, dans une vidĂ©o d’Ă  peine deux minutes publiĂ©e sur la chaĂźne YouTube d’InfinĂ© :

Ça y est, Deena Abdelwahed ouvre ce nouveau chapitre de sa carriĂšre avec l’album Jbal Rrsas, visant Ă  rĂ©imaginer ce que pourrait ĂȘtre la musique club. Une quĂȘte artistique mais aussi personnelle, puisqu’elle a reconstruit le paysage musical qui a bercĂ© son enfance, entre le Qatar et la Tunisie. Elle est allĂ©e chercher du cĂŽtĂ© du fazzani tunisien, du chaabi marocain, du dabkeh libanais, ou encore du khaliji venu des pays du Golfe. Jbal Rrsas, c’est la montagne emblĂ©matique de Tunis qui va donner son nom Ă  l’album, et mĂȘme ĂȘtre reprĂ©sentĂ©e sur la pochette. En quelque sorte, Deena se rĂ©approprie ces genres populaires, et les transpose aux productions Ă©lectroniques.

 

À lire aussi :: Deena Abdelwahed sonne la rĂ©volte techno dans “Khonnar”, son premier album 

 

Dans cette vidĂ©o YouTube donc, on la voit dĂ©ambuler dans les rues de Tunis ou en train de composer. Tout ça sur fond de percĂ©es Ă©lectroniques bien dures, bien mĂ©talliques, portĂ©es par des kicks brutaux sur une rythmique orientale. À la fin, elle est mĂȘme en studio et on l’entend distinctement dĂ©clamer un texte en arabe.

Ledit texte n’a pas Ă©tĂ© traduit et, pour ĂȘtre tout Ă  fait honnĂȘte, on n’a aucune notion d’arabe littĂ©raire. Alors on a demandĂ© de l’aide, voilĂ  ce que Deena rĂ©cite comme un poĂšme : « Je demande Ă  mon esprit de me laisser tranquille. De ne plus me rabaisser, de ne plus faire remonter mes mauvais souvenirs Ă  la surface et de ne plus m’obliger Ă  me prosterner devant les autres. Je veux ĂȘtre libĂ©rĂ©e de mon esprit, ne plus ĂȘtre assujettie Ă  lui ».

Un appel à la liberté, perso et artistique ? Réponse le 8 septembre pour la sortie de Jbal Rrsas.

Visited 420 times, 8 visit(s) today