Skip to main content
29 mai 2020

Des artistes de renom vous donnent des cours de DJing et de MAO en ligne

par Arthus Vaillant

Avec les salles de concerts et les clubs fermés, la plateforme de cours en ligne Superprof peut être une bonne alternative aux artistes pour combler le manque de cachets.

Ils sont déjà 275 à prodiguer des cours de DJing en France. Sur la plateforme Superprof, ces DJs donnent des cours particuliers aux amateurs et débutants. Apprentissage du mixage mais aussi cours de MAO et production musicale, les professeurs aiguillent les nouveaux venus pour leur apprendre à mixer et produire. En ces temps de confinement, la plateforme peut s’avérer très pratique pour apprendre à mixer de chez soi. En effet, tout se passe par webcam.

Au-delà des cours de musique, la plateforme permet de mettre en relation professeurs particuliers et élèves du monde entier pour des cours allant du coaching sportif, au chant jusqu’aux traditionnelles matières du collège et lycée. Créée en 2013, la plateforme affirme avoir franchi les 10 millions d’enseignants dans le monde en fin d’année 2019, avec plus de 12 millions de visiteurs mensuels.

Pour les cours de « Mix – DJ », les tarifs sont très disparates, allant de 5 et 100 euros, mais la plupart sont compris entre 20 et 35 euros de l’heure. Ces revenus permettent à certains DJs de réduire les pertes liées à la pandémie. On le sait, les temps sont durs pour la profession qui subit l’impossibilité de se produire dans des lieux culturels. Face à cette situation, une cagnotte a même été créée par Radio FG pour aider les DJs français. Si cette période permet aux producteurs et DJs d’avoir plus de temps pour travailler leurs productions, pour certains, elle n’a pas été si fructueuse que ça pour les cours. Prof à Marseille, Behzad Ghorbani (du duo techno Behzad & Amarou) déclare ne pas « tarifer ses conseils » par solidarité durant le confinement : « Cette période est financièrement compliquée pour tout le monde. »

Pour Lionel Corsini (DJ Oil), formateur de MAO depuis dix ans, cette période lui a également permis de travailler sur son nouveau album. Le producteur déclare cependant n’avoir pour le moment reçu « aucune demande depuis [son] inscription ». Pour d’autres, cette activité est un « complément ». Comme Noah qui, en parallèle de ses études, est ingénieur son et producteur du groupe Later. DJ n’est pas son activité principale mais ses cours sur Superprof lui permettent d’acheter du matériel pour son groupe, qui se produit exclusivement en home studio. Cela lui permet également « d’économiser pour financer de futures séances studios ». Le nombre de demande depuis le confinement n’a pas évolué pour le producteur, gardant un rythme régulier même s’il a dû « refuser quelques projets car certains demandaient trop de temps ».

Parmi les autres professeurs, on a pu repérer quelques têtes connues comme l’artiste house Nathan Melja ou Kodh, premier DJ français champion du monde de DMC.

Visited 21 times, 1 visit(s) today