Architecte : AS.ARCHITECTURE-STUDIO / ©Gaston F.Bergeret Opti

Des artistes hyper “Tsugiens” à l’Hyper Weekend Festival de la Maison de la Radio

La Mai­son de la Radio et de la Musique ouvre ses portes les 21, 22 et 23 jan­vi­er prochain à l’oc­ca­sion de la pre­mière édi­tion du Hyper Week­end Fes­ti­val. Au pro­gramme, la crème de la musique actuelle dans plusieurs lieux mythiques de la Mai­son de la Radio.

Pour sa pre­mière édi­tion, l’Hy­per Week­end Fes­ti­val s’établit dans les locaux de la pres­tigieuse Mai­son de la Radio et de la Musique dans le 16ème arrondisse­ment de Paris. Durant tout un hyper week-end, réson­neront dans la mai­son ronde du hip-hop, de la musique élec­tron­ique ou encore de la pop : l’in­sti­tu­tion a ratis­sé large pour offrir une pro­gram­ma­tion aus­si diver­si­fiée que la musique actuelle en France, et très “Tsugi-compatibles”.

 

À lire également
HyperNuit de Radio France : 100 artistes, 6h de live, sur 5 radios nationales

 

L’évène­ment sera l’oc­ca­sion d’as­sis­ter à des show inédits comme l’hom­mage crée pour l’oc­ca­sion de Jean-Michel Jarre à son men­tor et pio­nnier de la musique con­crete et du GRM Pierre Hen­ry, dans la mag­nifique salle de l’Ago­ra. Le pianiste qu’on adore, Joseph Schi­ano Di Lom­bo aura égale­ment carte blanche pour nous bercer avec sa “petite musique”… Côté élec­tron­ique, Boom­bass, Kid­dy Smile ou encore Super­poze seront aus­si de la par­tie. Le hip-hop aura bien sûr ses représen­tantes avec le show “Divas 2022, les voix de demain” qui présen­tera celles qui font le r’n’b et le rap d’au­jour­d’hui et de demain. Ici encore, de la diver­sité : des voix envelop­pantes et sen­suelles de Jäde et Joan­na, aux rimes acérées de Chilla en pas­sant par les prods baile funk et reg­gae­ton de la rappeuse Lazuli. Vien­dront égale­ment des artistes de l’hori­zon pop comme YNDI ou Clara Luciani que l’on ne présente plus. Bref, une ving­taine de con­certs pour tous les goûts. Pour y assis­ter c’est par ici. Covid oblige, les con­certs se vivront assis.

Pro­gram­ma­tion et billetterie

(Vis­ité 473 fois)