Skip to main content
© Zachary Smith ; DR
5 mai 2022

Des raves basées sur Shrek vont avoir lieu dans tous les États-Unis

par Antoine Gailhanou

Intarissable source de memes, l’ogre Shrek se décline désormais sous la forme de soirées électroniques dans tous les États-Unis.

C’est un pan entier de la culture Internet. À l’instar d’autres héros comme Sonic, Shrek a été détournée à de nombreuses reprises par des créateurs de memes et autre shitposting. Donnant lieu à une marée de contenu jusqu’aux confins de l’étrange. Et celle-ci touche maintenant le monde réel. Car désormais, le héros du studio Dreamworks est attaché à un concept de concerts caritatifs aux États-Unis. Baptisées « Shrek Rave » (le terme de « rave » ayant une signification bien plus large outre-Atlantique), ces soirées se présentent en une phrase simple : « C’est stupide, viens juste t’amuser ».

La première s’est tenue le 17 mars à Los Angeles, et a permis de lever 10 000 dollars pour une victime de coups de feux et cambriolage. L’organisateur n’est autre que le frère de la victime, qui se présente sous le pseudo Ka5sh. Connaisseur et créateur de memes, il a eu l’idée de surfer sur cette tendance pour sa soirée. Comme il l’explique au site Narcity : « j’ai l’impression que Shrek a ce qu’il faut de cringe [ridicule et embarrassant], mais aussi de nostalgie. C’est assez idiot, mais aussi suffisamment fun ».

À lire également
Pourquoi la bande originale de Shrek est-elle si culte et s’offre une sortie vinyle en 2019 ?

Si cela résume bien le concept de la soirée, il ne faut pas pour autant croire qu’elle s’arrête à une poignée de jeunes déguisés en vert. La soirée réunissait 900 personnes, et surtout un line-up composé de rappeurs comme Yung Gravy ou Rico Nasty. Pour la suite, Ka5sh déclare vouloir investir plusieurs villes américaines, comme New York, Atlanta ou Chicago. Il espère même pouvoir programmer Lil Nas X ou Kanye West. Après tout, il faut voir les choses en grand.

Visited 70 times, 1 visit(s) today