© Henri Laurisch

đŸ€Ż CGI et hologramme : personne n’a vu le “vrai” Woodkid depuis deux ans

On exagĂšre mĂȘme pas
 Du moins, le com­mun des mor­tels et les moins chanceux de ses fans n’ont pas pu apercevoir le “vrai Wood­kid”. Indice, pour le voir en vrai il fal­lait for­cé­ment ĂȘtre Ă  ses con­certs


Alors Wood­kid a‑t-il un sosie par­fait ? Les clips de son dernier album S16 (sor­ti en 2020) ont-ils Ă©tĂ© enreg­istrĂ©s avant mĂȘme sa sor­tie il y a deux ans ? est-il est le Tupac ‑ou le Jean-Luc MĂ©len­chon, au choix- de la musique Ă©lec­tron­ique ? Bien vu ! Vous tenez le bon bout. Wood­kid a rĂ©vĂ©lĂ© il y a quelques semaines dans une sĂ©rie de sto­ries Insta­gram que ce n’é­tait pas physique­ment lui dans ses clips depuis deux ans. Et ce, mĂȘme pen­dant son inter­pré­ta­tion de “Pale Yel­low” dans les stu­dios alle­mands de Colors.

 

À lire Ă©galement
Woodkid : un concert gratuit pour cĂ©lĂ©brer les JO de Paris 2024

 

L’artiste a rĂ©vĂ©lĂ© il y a quelques semaines : “aucune des images que vous avez vues de moi au cours des deux derniĂšres annĂ©es n’est rĂ©elle”. Pour­tant il nous avait mis la puce Ă  l’or­eille avec ses tweets oĂč il livrait des images de test CGI (computer-generated imagery), com­prenez des images crĂ©Ă©es par ordi­na­teur. Finale­ment, Wood­kid offre un joli aperçu de ce que peu­vent offrir les nou­velles tech­nolo­gies, et ouvre encore une fois le champ des pos­si­bles. À quand des holo­grammes en con­cert ? On est curieux de voir la suite.

Woodkid

Cap­ture d’écran des sto­ries Insta­gram de Woodkid

(Vis­itĂ© 6 976 fois)