Skip to main content
© Henri Laurisch
5 mai 2022

đŸ€Ż CGI et hologramme : personne n’a vu le « vrai » Woodkid depuis deux ans

par Guillaume Monnier

On exagĂšre mĂȘme pas… Du moins, le commun des mortels et les moins chanceux de ses fans n’ont pas pu apercevoir le « vrai Woodkid ». Indice, pour le voir en vrai il fallait forcĂ©ment ĂȘtre Ă  ses concerts

Alors Woodkid a-t-il un sosie parfait ? Les clips de son dernier album S16 (sorti en 2020) ont-ils Ă©tĂ© enregistrĂ©s avant mĂȘme sa sortie il y a deux ans ? est-il est le Tupac -ou le Jean-Luc MĂ©lenchon, au choix- de la musique Ă©lectronique ? Bien vu ! Vous tenez le bon bout. Woodkid a rĂ©vĂ©lĂ© il y a quelques semaines dans une sĂ©rie de stories Instagram que ce n’Ă©tait pas physiquement lui dans ses clips depuis deux ans. Et ce, mĂȘme pendant son interprĂ©tation de « Pale Yellow » dans les studios allemands de Colors.

 

À lire Ă©galement
Woodkid : un concert gratuit pour célébrer les JO de Paris 2024

 

L’artiste a rĂ©vĂ©lĂ© il y a quelques semaines : « aucune des images que vous avez vues de moi au cours des deux derniĂšres annĂ©es n’est rĂ©elle ». Pourtant il nous avait mis la puce Ă  l’oreille avec ses tweets oĂč il livrait des images de test CGI (computer-generated imagery), comprenez des images crĂ©Ă©es par ordinateur. Finalement, Woodkid offre un joli aperçu de ce que peuvent offrir les nouvelles technologies, et ouvre encore une fois le champ des possibles. À quand des hologrammes en concert ? On est curieux de voir la suite.

Woodkid

Capture d’écran des stories Instagram de Woodkid

Visited 57 times, 1 visit(s) today