Crédit photo : Johann Dorlipo

Disiz La Peste, Dombrance, Hubert Lenoir : la programmation des Rencontres Trans Musicales est quasi‐complète

Les Trans, nou­veau depuis 1979” : voilà le nou­veau slo­gan on ne peut plus cri­ant de vérité des Ren­con­tres Trans Musi­cales. Tou­jours à Rennes, tou­jours au Parc des Expo­si­tions, le fes­ti­val organ­is­era sa 40ème édi­tion du 5 au 9 décem­bre prochain, qui s’annonce comme tou­jours pleine de nou­veaux tal­ents.

Après avoir dévoilé quinze pre­miers noms dont La Fraicheur et sa tech­no mil­i­tante, Aloïse Sauvage et sa pop‐électro en pleine expan­sion ou encore Ryder The Eagle, Bode­ga et Pon­go, le fes­ti­val ren­nais vient d’annoncer la quasi‐totalité de sa pro­gram­ma­tion. Une chose est sûre : s’il y a un nom qui va ren­tr­er dans les annales de cette édi­tion anniver­saire, c’est celui de Dis­iz La Peste. Le rappeur français, dont le douz­ième album Dis­izil­la vient de sor­tir, a tout sim­ple­ment annulé l’entièreté de sa tournée de fin d’année pour ren­dre sa venue aux Ren­con­tres Trans Musi­cales excep­tion­nelle.

Qui dit quar­an­tième édi­tion, dit plus d’une quar­an­taine de noms désor­mais au pro­gramme. Ajate et son afro‐funk japon­ais, le mélange de hip‐hop et de jazz de Ben Lamar Gay, la pop expéri­men­tale du tan­dem Cyril Cyril, la pop‐électro mali­cieuse de Dom­brance — moitié de DBFC -, des DJ‐sets de Glit­ter et Gigs­ta, le rock glam­our de Hubert Lenoir, la pop somptueuse du Cana­di­en Les Louanges ou encore le déjan­té Ouai Stéphane : tous les gen­res et nation­al­ités seront représen­tés. La scène locale ne sera pas pour autant mise de côté avec la présence de RexRégis, Ini­tials Bou­vi­er Bernois, Atoem et Praa, pré­parant un véri­ta­ble show avec musi­ciens, danseurs et cho­ristes. Une édi­tion anniver­saire qui s’annonce déjà d’anthologie.

L’intégralité de la pro­gram­ma­tion est à retrou­ver dans le trail­er inter­stel­laire ci‐dessous :

(Vis­ité 468 fois)