Skip to main content
23 avril 2019

DJ Varsovie dévoile l’EP « September » entre EBM, new wave et techno

par Axel Pares

« Disco brut et violent pour les fins d’été tristes » peut-on lire sur la page Facebook de DJ Varsovie. Une provocation ? C’est bien possible tant la musique de l’intéressé semble éloignée de ce style. Car s’il y a bien une filiation avec les années 80, c’est plutôt du côté de l’électro industriel qu’il faut aller chercher pour disséquer les sonorités de son nouvel EP September. D’ailleurs, avant ce maxi l’artiste a collaboré avec d’autres amateurs de musique électronique torturée : I Hate Models et Blind Delon en tête.

Le disque s’ouvre sur « Leaving Earth » où des samples vocaux et des notes de piano lointaines sont explosées au marteau piqueur par la puissance de kick techno. Suit « September », qui renoue avec ses précédentes productions en survolant l’EBM et la new wave. Enfin, le quasi-house « In My Dreams » conclura la trilogie dans une transe romantique et hallucinée. La deuxième partie du maxi est quant à elle consacrée au remixes. La Française Anetha ouvre le bal avec sa ré-interprétation de « September ». Elle est talonnée par deux versions de « Leaving Earth »: l’une acid-house du duo Minimum Syndicate et l’autre, bleep techno, de Stephanie Sykes. Les fins d’été tristes empiètent déjà sur le printemps.

Visited 20 times, 1 visit(s) today