Skip to main content
5 avril 2023

DÔME réunit 5 DJs sur la compilation d’inédits « Manif Hits, la BO des luttes »

par Vicky Pozzobon

Le mouvement contre la réforme des retraites se poursuit en France. Mais dans la crainte qu’il ne s’essouffle peu à peu, le label DÔME sort une compilation électronique, histoire de soutenir et de motiver les grévistes.

“Métro, boulot, caveau, non merci”, sont les mots d’ordre du track à 150 bpm du DJ Insentivvv pour cette compilation nommée Manif Hits. En reprenant les cris de colère et les chants de contestation, DÔME propose un projet pour maintenir la flamme des manifestants et accompagner Les Vulves Assassines et Dalle Béton lors des prochains rassemblements contre la réforme des retraites. Le label précise néanmoins qu’aucune tentative de profit ne se cache derrière cette initiative – la totalité des bénéfices sera reversée aux caisses de grève, pour les soutenir dans la lutte.

Au rendez-vous, 5 sons par 5 DJs, que le label a réunis pour composer dans l’urgence des tracks à partir de ce que, « nous entendons et crions toutes les semaines dans la rue ». On commence, sans pincette, avec une composition de René Danger, accompagné des élèves des Beaux-Arts du Mans criant le chant italien « siamo tutti antifascisti » (« Nous sommes tous antifascistes »). Quant au producteur et DJ Johnfaustus, il continue de mettre le feu aux poudres avec « L’éveil D’essence », une version frénétique de « les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère… », et c’est stimulant ! Sur une ambiance plus disco-house, Blutch reprend la chanson parodique du collectif les Rosies : « À cause de Macron », pour faire danser avec plus de légèreté les manifestants motivés. Puis clap de fin avec Swing Loww et son track audacieux aux sonorités breakbeat techno. Ce morceau met en avant l’absence d’empathie des dirigeant.e.s ressentie par certains manifestants, et boucle le son sur un discours d’Emmanuel Macron annulant la venue à Versailles de son homologue britannique, le -désormais- roi Charles III.

Même si certains ne comprennent pas la présence de musique sur un événement contestataire, n’oublions pas les bals organisés dans les usines en grève, ou les manifestations de SOS Racisme en 1987 par exemple. Pour les manifestants les plus motivés à taper du pied, vous retrouverez cette compilation au prochain rassemblement prévu ce jeudi, à Paris.

Visited 69 times, 1 visit(s) today