Skip to main content
© Capture d'écran Youtube France Inter
5 avril 2023

🎙️ Thomas Bangalter tombe le casque et parle de la fin de Daft Punk

par Vicky Pozzobon

Rare dans les mĂ©dias au fil des annĂ©es, Thomas Bangalter a fait tomber son casque et a accordĂ© deux interviews Ă  la BBC puis Ă  France Inter. L’occasion de parler de son nouvel album… et Ă©videmment de Daft Punk.

En 28 ans de carrière, les Daft Punk ont su conserver une certaine discrĂ©tion. Aujourd’hui le casque tombĂ©, Thomas Bangalter permet de lever le mystère autour de ce duo mi-hommes mi-machines. Le musicien de 48 ans a adressĂ© une interview exclusive Ă  la BBC, puis au micro de France Inter pour promouvoir la sortie de son premier album solo Mythologies, et revenir la question que l’on se pose tous en secret : Daft Punk, c’est vraiment fini ?

En Ă©tant l’un des groupes les plus populaires au monde, et assurĂ©ment le duo français le plus connu Ă  l’internationale, difficile de passer Ă  cĂ´tĂ© de l’impact de la cĂ©lĂ©britĂ©. Il rappelle que sa cĂ©lĂ©britĂ© a Ă©tĂ© vĂ©cue avec beaucoup de « distance, de dĂ©tachement, avec ces personnages de robots, on a naviguĂ© entre la fiction et la rĂ©alitĂ© (…) j’ai un peu l’impression que c’Ă©tait comme ĂŞtre un illusionniste ou un marionnettiste. » Après un long voyage de presque 30 ans, le musicien sent avoir fait le tour de sa carrière avec les Daft Punk. Si depuis leur sĂ©paration en 2021, certains fans espèrent un potentiel retour du duo, Thomas Bangalter a tranchĂ© : « C’est une histoire oĂą il y a eu un dĂ©but, un milieu et une fin, mais c’est avec un grand plaisir que je me retourne et que je regarde ce qu’on a fait ensemble, je suis très content d’avoir refermĂ© cette aventure. » Les tubes emblĂ©matiques qui ont participĂ© Ă  l’Ă©mergence de la French Touch, et leur impact sur les musiques Ă©lectroniques mondiales, resteront indiscutĂ©s.

Deux ans après la sĂ©paration inattendue des Daft Punk, Thomas Bangalter revient donc avec une composition symphonique pour le ballet du chorĂ©graphe Angelin Preljocaj, dont on vous a dĂ©jĂ  parlĂ© sur Tsugi. Mythologies, comme son titre l’indique, revient les rituels contemporains et les mythes fondateurs, qu’ils soient contemporains ou antiques. L’histoire qui fait Ă©cho Ă  l’ancien membre des Daft Punk, c’est PersĂ©e. Si le hĂ©ro de la mythologie grecque se protĂ©geait du regard de MĂ©duse avec un bouclier dont l’intĂ©rieur Ă©tait poli comme un miroir, Bangalter rapproche ce bouclier Ă  son casque : « j’ai l’impression que ce casque me protĂ©geait de la pĂ©trification, de la cĂ©lĂ©britĂ©, du succès, de l’exposition »

Orphelins depuis la sĂ©paration du duo, les millions de fans brĂ»lent d’impatience de dĂ©couvrir les compositions orchestrales de Thomas Bangalter. Les Daft Punk ont dĂ©jĂ  travaillĂ© dans le passĂ© avec un orchestre symphonique, pour la BO du film Tron : L’HĂ©ritage. Mais pour le musicien cette expĂ©rience avait une importance encore plus grande : « Ce projet Ă©tait un moyen de revenir Ă  l’environnement qui m’a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© lorsque j’Ă©tais très jeune« . Il ajoute au micro de France Inter « depuis longtemps, j’avais envie de me frotter Ă  cet exercice de l’orchestration ». En sortant de sa zone de confort, Bangalter a pu revenir Ă  ses racines -en hommage Ă  sa mère, danseuse- et dĂ©couvrir des nouvelles formes de composition.

Avant la sortie de Mythologies ce 7 avril, voilĂ  un avant-goĂ»t en forme d’EP :

Visited 334 times, 3 visit(s) today