Donald Trump va se mordre les doigts d’avoir volé The White Stripes

Don­ald Trump a décidé­ment des prob­lèmes avec les droits d’au­teurs. Après Adèle, Neil Young, Rolling Stones, R.E.M ou Elton John, c’est au tour des White Stripes de se faire piquer leur tube plané­taire “Sev­en Nation Army”. 

La fois de trop cer­taine­ment, le groupe a réa­gi sur les réseaux soci­aux en affir­mant qu’il n’avait en aucun cas été aver­ti et était dégoûté de cette asso­ci­a­tion et de son util­i­sa­tion illé­gale pour la cam­pagne de Trump. En plus de cette déc­la­ra­tion, le groupe a dif­fusé sur insta­gram un T‑shirt “Icky Trump” (Trump le répug­nant) en référence à son album éponyme Icky Thump sor­ti en 2007. Un titre anti-racisme qui tombe à pique pour rap­pel­er au can­di­dat que ses choix ont un sens.

 

 

#AntiTrump shirt avail­able for pre-order NOW at thirdmanstore.com. #ick­ytrump

Une pho­to pub­liée par Third Man Records (@thirdmanrecords) le 6 Oct. 2016 à 10h03 PDT

 

Les Améri­cains blancs ? Quoi ? Vous n’avez rien d’autre à faire ?/Pourquoi ne pas vous expulser vous-mêmes ? Vous êtes aus­si des immigrés./Qui se sert de qui ? Que devrait-on faire ?/Vous ne pou­vez pas être à la fois le prox­énète et la pros­ti­tuée.”

En plus d’être la réponse par­faite au vol de “Sev­en Nation Army”, le t‑shirt s’est ven­du comme des petits pains ! Suite à des retards de livrai­son, leur label Third Man Records a déclaré “Ne vous découragez pas en cas de rup­ture de stock, nous pour­suiv­rons la pro­duc­tion, alors n’hésitez pas à revenir.” Bien joué. 

(Vis­ité 83 fois)