Skip to main content
© DR/ © Luisa Orduno / © Juri Hiensch
21 mars 2024

Dynamo Club : soirée hors des clubs conventionnels

par Olivia Beaussier

Ce samedi 23 mars, le Dynamo Club nous ouvre ses portes pour une soirée hors des codes conventionnels. Au programme : artistes émergents du monde entier, performances et sonorités nouvelles au menu. Une chose est sûre, la danse est mise à l’honneur ! On vous en parle un peu plus. 

Le Dynamo Club revient ce samedi pour une troisième édition, et comme nous le disait son fondateur, Thomas, le but est « d’apporter quelque chose de nouveau à la nuit parisienne« . À l’initiative du festival Banlieues Bleues, cette soirée vient mélanger le live vocal à des DJ sets et autres performances. Pour l’occasion, cinq artistes vont enflammer le dancefloor du Dynamo Club.

Dynamo Club

© Hedi Nabil

Le premier nom est Authentically Plastic, artiste, DJ mais qui produit aussi ses propres musiques, nous venant tout droit de la scène Kampala en Ouganda. Entre vogue, Gqom, et rythmes du nord ougandais, Authentically Plastic nous fait voyager dans ses sets qui transcendent. En collaboration avec Nsasi aussi originaire d’Ouganda, les deux ont fondé un label et organisent des soirées mettant en avant des artistes queer et des femmes. Nsasi jouera aussi ce samedi au Dynamo Club, et entre boucles acids mélangées à des percussions Kindanga et à de la trap est-africaine, pas de doute : le thème dansant est respecté !

 

Et niveau jeunes artistes talentueux, le Dynamo Club nous a bien servi. Paulah nous vient tout droit d’Allemagne et d’Espagne, elle est aussi la directrice de NofutureBerlin. La DJ mélange les influences du monde entier : on passe d’un perreo à un baile funk en une dizaine de secondes, mais tout ça avec une fluidité hors-du-commun. Flammenco, dembow… rien ne lui résiste ! Un peu plus au Sud, au Caire, se cache El Kontessa, la DJ-productrice qui maîtrise les rythmes, les percussions mais surtout les synthés. Cette dernière nous plonge dans un son électronique puissant, teinté de ses origines.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Comment se portent les clubs en France ?

 

Vous l’aurez compris, le Dynamo Club accueille tous types de performances artistiques, même quand elles s’éloignent un peu de la musique. La poétesse, actrice, performeuse et metteuse en scène rwandaise, Miziguruka, nous lira ses textes engagés et empreints de poésie, accompagnée de musique live et préenregistrée. Difficile de décrire par des mots ce que nous réserve l’artiste, on vous laisse découvrir par vous-même.

Comme nous le disait le fondateur des Dynamo Club : « Ces soirées ont été pensées comme des soirées dansantes, avec un line-up mélangeant plein de styles différents, qui ont pour seul point commun celui de faire bouger les gens« . Paris tenu, ils vont nous en mettre pleins la vue. Alors ne perdez pas de temps, prenez vos places et enfilez vos meilleures chaussures, c’est ce samedi 23 mars !

Le lien vers la billetterie et la programmation !

Visited 190 times, 1 visit(s) today