Laurent Garnier au festival Pias Nites en 2012 / ©Kmeron

Écouter : 21 tracks que Laurent Garnier aurait aimé nous faire découvrir sur un dancefloor

Légende de la musique élec­tron­ique française qu’on ne présente plus, Lau­rent Gar­nier a sélec­tion­né 21 titres pour sign­er Dance Weapons, la nou­velle playlist d’Under­scope, le jeune pro­jet qui veut fédér­er et aider la scène under­ground française.

On vous par­lait d’Un­der­scope à son lance­ment le 15 sep­tem­bre dernier : créé par Brice Coud­ert, ancien directeur artis­tique de Con­crete et Dehors Brut, Under­scope entend aider les artistes émer­gents en devenant le pre­mier réseau d’édition et de dis­tri­b­u­tion, et plus large­ment de sou­tien, dédié à la scène élec­tron­ique under­ground.

 

À lire également
Le projet Underscope veut aider les artistes émergents à enfin vivre de leur musique

 

Mais Under­scope se veut aus­si « média d’un nou­veau genre », c’est-à-dire cura­teur de musique élec­tron­ique via les plate­formes de stream­ing. Et c’est ce qu’ils font, en invi­tant des fig­ures de l’élec­tron­ique à sélec­tion­ner des titres pour créer leurs playlists. Après la DJ et pro­duc­trice Anetha, c’est au tour de Lau­rent Gar­nier de nous présen­ter les tracks de son choix.

« Voici 21 morceaux que j’aurais aimé vous faire décou­vrir sur un dance­floor ces six derniers mois » con­fie le pro­duc­teur. Entre house, bass music et jun­gle, mais aus­si rap et jazz, Lau­rent Gar­nier présente une sélec­tion pour le moins var­iée, avec des artistes comme Bicep, Cal­i­bre, Illek­tré, Den­nis Quin, Scan7, Sul­ly, les rappeurs Comet­hazine et Luv Resval en fea­tur­ing avec Freeze Cor­leone, ou encore JK Group, un jeune groupe aus­tralien de nu-jazz (entre jazz et élec­tro). Une playlist qui s’adapte à toutes les sit­u­a­tions.

(Vis­ité 6 164 fois)