Écouter : toute la scène frapcore du Sud y va de son track inédit pour l’été

Le col­lec­tif South­frap Alliance qui nous vient du Sud a encore frap­pé  : les mi-raveurs mi-rappeurs dévoilent une nou­velle et qua­trième com­pi­la­tion, South­frap Sum­mer Hits, qui nous ramène en été avec 21 tracks ori­en­tés hap­py rave et hap­py hardcore. 

À la fois col­lec­tif et label basé à Mar­seille et géré par Bogoss-Lacoste alias Yung Soft et DJ 13NRV, South­frap Alliance réu­nit des artistes venus de Mar­seille mais aus­si Bor­deaux, Toulouse, Mont­pel­li­er, Nice ou Lyon, et rassem­blés sous la ten­dance frap­core, sous-genre hybride entre rap français et tech­no hard­core. Dans le sil­lage du col­lec­tif fran­cilien Casu­al Gab­berz, South­frap Alliance a repris la frap­core à sa sauce pour en faire la south­frap (“south” comme Sud, donc), et l’in­au­gu­rait en mars 2019 avec sa pre­mière com­pi­la­tion South­frap vol.1 — Dans tes morts.

 

À lire également
Bogoss-Lacoste étire la scène frapcore dans son EP sur Southfrap Alliance

 

Dans cette nou­velle com­pi­la­tion esti­vale South­frap Sum­mer Hits, le col­lec­tif réu­nit ses plus gros noms qui sont aus­si ses artistes les plus fidèles : Bogoss-Lacoste et DJ 13NRV, bien sûr, mais aus­si DJ Zvon­imir, Seul Ensem­ble, Baja Fre­quen­cia, Bovllov, CR1DG1, M. TouNu, Knut Van­dek­erk­hove ou encore Shte­lamei. De nou­veaux noms font leur appari­tion, comme Dr Dr4kken, Gar­la­ban Klub Muzi­ik, Akam Sec­tor, L3X01000, Future is Offline ou encore DJ ex-Hetero & DJ ex-Hetera. Au total, ce sont 17 artistes pour 21 tracks qu’on retrou­ve dans la com­pi­la­tion disponible en télécharge­ment gratuit.

« Ça nous tenait à cœur de faire une com­pile esti­vale parce qu’on a tous plein d’idées et des styles dif­férents, et c’est impor­tant de con­tin­uer ces sor­ties com­pi­la­tion en par­al­lèle des pro­jets per­son­nels de chaque artiste. On bosse sur les EP indi­vidu­els, la pre­mière sor­tie c’é­tait Bogoss-Lacoste en juil­let dernier, et il y en a plein d’autres à venir. » Pour les amateur·e·s de frap­core, on vous con­seille donc de suiv­re de très près l’ac­tu du col­lec­tif et label.

(Vis­ité 762 fois)