Elon Musk veut streamer de la musique directement dans notre cerveau

Le mil­liar­daire PDG de Tes­la et de SpaceX Elon Musk a encore frap­pé. Nou­veau pro­jet fou en vue : stream­er de la musique depuis un ordi­na­teur ou un télé­phone directe­ment dans notre cerveau, à l’aide d’une puce implan­tée par neu­rochirurgie.

Pour la énième fois cette année, le Cana­di­en Elon Musk fait par­ler de lui. Après qu’il ait lancé la cap­sule Crew Drag­on de SpaceX dans l’e­space en mai dernier, mon­tré ses tal­ents ban­cals de pro­duc­teur à ses heures per­dues, ou encore prénom­mé X Æ A‑12 l’en­fant qu’il a eu avec Grimes, Elon Musk a assuré dimanche dernier dans un tweet que les tech­nolo­gies neu­rochirur­gi­cales qu’il développe avec Neu­ralink (une de ses entre­pris­es) per­me­t­tront de dif­fuser de la musique dans notre cerveau. Nul besoin d’é­cou­teurs ou de quel­conque acces­soire, la puce implan­tée dans le cerveau et con­nec­tée à un ordi­na­teur ou un télé­phone se charg­era de dif­fuser le son dans notre tête, sans que cela soit audi­ble de l’ex­térieur.

 

À lire également
Elon Musk a visiblement des goûts de chiotte en matière d’electro

 

Lancée en 2016, l’en­tre­prise Neu­ralink tra­vaille sur un implant dont l’ob­jec­tif est de reli­er le cerveau humain à des machines, sur le même principe d’une con­nex­ion Blue­tooth. Au-delà de l’op­tion stream­ing de musique, les tech­nolo­gies que dévelop­pent Neu­ralink ont avant tout une visée médi­cale : soign­er les mal­adies neu­rologiques et les trou­bles obses­sion­nels. Les implants sont unique­ment testés sur des rats pour le moment, mais d’i­ci fin 2020, ce pour­rait être au tour des humains d’es­say­er la puce.

Mis à part le tweet peu loquace d’Elon Musk, aucune pré­ci­sion n’a encore été apportée sur la poten­tielle fonc­tion­nal­ité de stream­ing. Il fau­dra atten­dre la con­férence qu’il tien­dra 28 août prochain à pro­pos des pro­jets de Neu­ralink pour en savoir plus.

(Vis­ité 500 fois)