Skip to main content
14 septembre 2018

En écoute : Aphex Twin a enfin sorti son EP « Collapse » !

par Corentin Fraisse

C’était devenu l’EP le plus attendu de l’année. Après avoir mis l’eau à la bouche de toute la sphère électronique, d’abord en affichant son mystérieux logo dans les grandes villes du monde -Londres puis Turin, Los Angeles, New York, Tokyo- et en dévoilant le clip monstrueux de « T69 collapse », Aphex Twin publie enfin Collapse : un EP de cinq titres éblouissants.

Si on connaissait déjà la force dévastatrice du premier titre, « 1st 44 » nous ramène en 2014 à l’époque de l’album Syro, grâce à ses percussions uniques et ses synthés torturés : Aphex Twin n’hésite pas à sortir l’auditeur de sa zone de confort. « MT1 t29r2 » -certainement le morceau le plus captivant de l’EP- déborde d’idées. Le titre nous love dès les premiers instants dans un drap ambient, puis joue la carte de la surprise avec des percussions virevoltantes, laissant entrevoir une ronflante ligne de synthé qu’on n’entendra que deux fois en 6 minutes… Limite frustrant. Les deux derniers titres sont plus structurés, plus linéaires -si on peut employer ces adjectifs pour parler d’Aphex Twin. « abundance10edit[2 R8’s, FZ20m & a 909] » s’installe sur des rythmes footwork pour finir sur un motif rêveur… Et « phtex » termine le travail en beauté avec des mélodies scintillantes qui s’entremêlent et une large palette d’effets sonores.

Les productions de Richard David James -le nom de naissance du producteur britannique-, à la fois tendres et agressives, planent paisiblement dans les hautes sphères de la musique électronique. Cet EP d’Aphex Twin s’est fait attendre, alors profitez-en. Ecoutez, réécoutez et poncez ces trente minutes de délire total qui, une fois achevées, vous laisseront seul face au silence.

Visited 7 times, 1 visit(s) today