En écoute : des extraits de Wonder.land, la comédie musicale de Damon Albarn

On le sait, Damon Albarn se tue au tra­vail et les résul­tats sont là : un nou­v­el album de Goril­laz est en pré­pa­ra­tion, Blur a sor­ti son huitième long for­mat l’an­née dernière pen­dant qu’il défendait son pro­jet en solo sur scène. 

 

Le grand musi­cien et pro­duc­teur bri­tan­nique s’est cette fois lancé dans un pro­jet encore plus bar­ré : après deux opéras en 2007 et 2012, il com­pose les treize titres du musi­cal Wonder.land. Une his­toire tirée par les cheveux de toute évi­dence puisqu’in­spirée d’Alice au pays des Mer­veilles de Lewis Car­oll, avec des décors gigan­tesques et presque ter­ri­fi­ants. Les couleurs sont hyp­no­tiques, tout comme la musique d’Al­barn qui n’a plus de lim­ite. Créée par Moira Buffi­ni et Rufus Nor­ris, la comédie musi­cale est pro­duite par le Nation­al The­atre et le fes­ti­val inter­na­tion­al de Man­ches­ter. Wonder.land enchaine les représen­ta­tions, jusqu’au 30 avril à Lon­dres et du 7 au 16 juin sur la scène du Théâtre du Châtelet. Cette semaine, trois morceaux extraits du spec­ta­cle hors du com­mun sont en écoute. Mais il faut le voir pour le croire. 

(Vis­ité 172 fois)