Skip to main content
Crédit : Alexandre Pages
9 mai 2019

En écoute : « Hayao’s Garden », le dernier EP doux-amer de Lucien & The Kimono Orchestra

par Lolita Mang

Plongée en eau douce. Lucien & The Kimono Orchestra revenait le 24 avril dernier pour un titre avec Moodoïd : « Neptune ». Une invitation à un voyage aquatique, qui marque une très belle introduction au nouvel EP du groupe : Hayao’s Garden. Ce serait un euphémisme que d’annoncer que Lucien & The Kimono Orchestra aime les voyages aussi atypiques que fantastiques. En effet, Hayao’s Garden est leur troisième EP, après une aventure dans la jungle foisonnante de Lucien & The Kimono Orchestra et l’exploration du Tokyo mystique d’Horizon, c’est aujourd’hui vers les fonds marins que nous amène le groupe.

Le titre de l’EP, « le jardin d’Hayao », est une référence aux maîtres des contes fantastiques japonais, Hayao Miyazaki. Le morceau éponyme de l’EP s’inspire avec brio des mélodies si douces de ses films pour en retranscrire la poésie rêveuse. Retour en enfance alors, et ce dès « Mékong », un titre contemplatif animé par un synthé mélancolique et le chant des sirènes. On y retrouverait presque les déambulations de Scarlett Johansson dans le fameux Lost In Translation de Sofia Coppola. Mais pas question de faire durer cette mélancolie trop longtemps : « Color Dialog » saura vous remettre d’aplomb et vous guider sur le dancefloor, avec ses accents plus groovy et déhanchés, que l’on retrouve dans « Archimedes of Syracuse ». Comme le précise Lucien lui-même : « Il y a des moments pour expérimenter, marcher sur des oeufs, se prendre la tête sur des tentatives dont on n’est pas certains, et il y a d’autres moments pour juste se faire plaisir, faire la musique qu’on aimerait avoir dans son iPod. »

Avec Hayao’s Garden, Lucien & The Kimono Orchestra clôture en beauté son road-trip imaginaire sur une note plus nostalgique. Toute les bonnes choses ont une fin paraît-il. Toutefois, rarement a-t-on eu pour cadeau une si belle conclusion. A quand le prochain chapitre ?

Retrouvez Lucien & The Kimono Orchestra au Festival Contours à Clichy, le 23 mai prochain. Plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement

Visited 20 times, 3 visit(s) today