Crédit : Alexandre Pages

En écoute : “Hayao’s Garden”, le dernier EP doux-amer de Lucien & The Kimono Orchestra

Plongée en eau douce. Lucien & The Kimono Orches­tra reve­nait le 24 avril dernier pour un titre avec Moodoïd : “Nep­tune”. Une invi­ta­tion à un voy­age aqua­tique, qui mar­que une très belle intro­duc­tion au nou­v­el EP du groupe : Hayao’s Gar­den. Ce serait un euphémisme que d’an­non­cer que Lucien & The Kimono Orches­tra aime les voy­ages aus­si atyp­iques que fan­tas­tiques. En effet, Hayao’s Gar­den est leur troisième EP, après une aven­ture dans la jun­gle foi­son­nante de Lucien & The Kimono Orches­tra et l’ex­plo­ration du Tokyo mys­tique d’Hori­zon, c’est aujour­d’hui vers les fonds marins que nous amène le groupe.

Le titre de l’EP, “le jardin d’Hayao”, est une référence aux maîtres des con­tes fan­tas­tiques japon­ais, Hayao Miyaza­ki. Le morceau éponyme de l’EP s’in­spire avec brio des mélodies si douces de ses films pour en retran­scrire la poésie rêveuse. Retour en enfance alors, et ce dès “Mékong”, un titre con­tem­platif ani­mé par un syn­thé mélan­col­ique et le chant des sirènes. On y retrou­verait presque les déam­bu­la­tions de Scar­lett Johans­son dans le fameux Lost In Trans­la­tion de Sofia Cop­po­la. Mais pas ques­tion de faire dur­er cette mélan­col­ie trop longtemps : “Col­or Dia­log” saura vous remet­tre d’aplomb et vous guider sur le dance­floor, avec ses accents plus groovy et déhanchés, que l’on retrou­ve dans “Archimedes of Syra­cuse”. Comme le pré­cise Lucien lui-même : « Il y a des moments pour expéri­menter, marcher sur des oeufs, se pren­dre la tête sur des ten­ta­tives dont on n’est pas cer­tains, et il y a d’autres moments pour juste se faire plaisir, faire la musique qu’on aimerait avoir dans son iPod. »

Avec Hayao’s Gar­den, Lucien & The Kimono Orches­tra clô­ture en beauté son road-trip imag­i­naire sur une note plus nos­tal­gique. Toute les bonnes choses ont une fin paraît-il. Toute­fois, rarement a‑t-on eu pour cadeau une si belle con­clu­sion. A quand le prochain chapitre ?

Retrou­vez Lucien & The Kimono Orches­tra au Fes­ti­val Con­tours à Clichy, le 23 mai prochain. Plus d’in­for­ma­tions sur la page Face­book de l’évène­ment

(Vis­ité 498 fois)