Skip to main content
7 mai 2019

Tsugi Daily : Tyler, the Creator s’apprête à sortir un nouvel album…

par Lolita Mang

Chaque matin, Tsugi Daily fait le point sur les petites infos marrantes, idiotes ou au contraire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picorer sans modération !

Tyler, the Creator s’apprête à sortir un nouvel album

Le 17 mai prochain. Notez bien la date, il s’agit de la sortie de IGOR, le premier album de Tyler, the Creator depuis Flower Boy en 2017. L’annonce, sur ses réseaux sociaux, a été précédé d’une série de teasers décalés, à l’image du rappeur. Depuis Flower Boy, il avait réalisé plusieurs titres en 2018, dont « OKRA », « 435 » et « Peach Fuzz ». Il était également l’auteur d’un EP inspiré par le Grinch. IGOR incarnera le sixième album de Tyler, ainsi que son deuxième LP après le très acclamé Flower Boy. A dans dix jours.

Lolo Zouaï dévoile une version live de « Moi » pour Vevo

Il fait beau temps pour Lolo Zouaï ! Forte du succès de son premier album « High Highs To Low Lows », la chanteuse franco-algérienne ne s’arrête plus. Actuellement en tournée sur les routes étasuniennes, elle ne s’est pas privée d’une petite session live avec Vevo DSCVR, la plateforme dédiée aux artistes émergents. Le nouveau phénomène du r’n’b y interprète « Moi », un des quelques titres en français extrait de son premier album. Un titre un peu plus mélancolique parmi le répertoire de l’artiste, qui évoque le blues bien particulier qui survient traditionnellement lorsque l’on se sent loin de chez soi (« chez soi » pouvant définir un lieu ou comme une personne). De quoi vous donner envie de retourner au lit.

Un nouveau titre de Idles

Basse fuzzée et beat de batterie frénétique : Idles est de retour. Et ce moins d’un an après la sortie de leur album Joy As An Act Of ResistanceCette fois, le groupe de rock alternatif et de punk anglais s’attaque à l’archétype du Mercedes Marxist, titre du morceau qu’ils ont lâché aujourd’hui, auquel ils ont associé en artwork un Che Gueverra – figure tristement célèbre aujourd’hui pour être symbole de la récupération capitaliste d’une icône révolutionnaire. Les paroles, quant à elles, sont plus mystérieuses, et se concentrent plus sur l’expression d’une colère. De quoi établir un sympathique rapport de correspondance dans l’esprit de l’auditeur.

Visited 23 times, 1 visit(s) today