Skip to main content
Crédit : Bill Soul
3 mai 2019

En écoute : « Honeycomb », le nouvel album de Jitwam signe un trip rêveur

par Lolita Mang

Citoyen du monde. Originaire du nord de l’Inde, dans l’Assam, résident à Brooklyn, Jitwam sort aujourd’hui son second album sur le label Tartelet Records, basé à Copenhague. On imagine difficilement un mélange plus cool. Et l’album confirme les intuitions. D’ailleurs, l’artiste le dit lui-même : « De partout et nul part à la fois, je n’ai pas d’héritage musical. » En effet, Honeycomb est un long format qui puise un peu dans chaque genre, pour un résultat certes un peu psyché, mais surtout très dreamy. Impossible de ne pas penser à Rejjie Snow ou à Blood Orange. Néanmoins, Jitwam tire son épingle du jeu pour déployer sa propre identité.

C’est bien un mélange des genres qui fonde cet album, pour un résultat tout en douceur. Des touches jazzy, quelques accords de guitares presque sensuels sur « temptations » et « hearts don’t lie ». Une voix presque comme un murmure qui se déroule comme un fil tout au long du long format. Des choeurs féminins chaleureux sur diamonds. Honeycomb, composé comme un cocktail estival, se consomme comme tel. Les yeux fermés, si possible, sur un transat ou allongé dans un parc. Et puis pour un réveil en douceur, les notes plus groovy d' »opendoors » vous réveilleront de vos doux songes. Un album complet, vous dit-on.

Visited 22 times, 1 visit(s) today