Crédit Photo : Morgan Roudaut

En écoute : “Hyper Cristal”, un premier album techno et sensoriel signé Irène Drésel

Ça fait un moment qu’on suit Irène Drésel. Dès son pre­mier EP, l’artiste avait eu droit à son arti­cle coup de pouce, avant la sor­tie du clip de “Vic­toire” en févri­er. Un mois plus tard, la pro­duc­trice tech­no par­tic­i­pait à la table ronde du dernier numéro de Tsu­gi aux côtés de The Hack­er, Kid­dy Smile, Lau­rent Gar­nier et La Fraicheur pour faire un bilan de la scène élec­tron­ique actuelle. Après un début de car­rière promet­teur, accom­pa­g­né de quelques titres alléchants, on était donc curieux de voir son pas­sage au long-format.

Aujour­d’hui, Irène dévoile son pre­mier album. Envoû­tant, mag­né­tique, psy­chédélique : de nom­breux adjec­tifs ont déjà été util­isés pour qual­i­fi­er son univers musi­cal. Il faut dire qu’il y a quelque chose de très sen­soriel et de presque synesthé­tique dans sa manière d’assem­bler les sons. Véri­ta­ble alter­na­tive à la tech­no guer­rière, ses pro­duc­tions explorent une var­iétés d’am­biances, des nappe mélan­col­iques de “Ra”, aux tin­te­ments de clo­chettes mys­térieux d”Icône” en pas­sant par les mur­mures mys­tiques de “Crown.” Une inten­tion artis­tique assumée  : “Pour moi la tech­no a quelque chose de très sen­suel et d’hyp­no­tique. Je me sers du kick pour délim­iter un espace et installer une transe. Puis je viens cisailler cette matière pour y gliss­er des mélodies, pass­er de la réal­ité au rêve, de quelque chose de physique a quelque chose de men­tal”.

Irène Drésel sera en con­cert pour sa release par­ty à la Gaîté Lyrique le 23 avril. Plus d’in­for­ma­tions sur l’événe­ment Face­book.

Et si vous êtes plutôt Spo­ti­fy :

(Vis­ité 1 491 fois)