En écoute : Jacques et Superpoze réunis sur “Endless Cultural Turnover”

Décidé­ment, Jacques est imprévis­i­ble. Après le cam­bri­o­lage de son home­s­tu­dio en 2017, l’artiste pub­lie 125 inédits sur Sound­cloud et s’ex­ile au Maroc. Aujour­d’hui, il mar­que son retour musi­cal par une col­lab­o­ra­tion éton­nante avec le pro­duc­teur français Super­poze. Ce nou­veau titre, inti­t­ulé “End­less Cul­tur­al Turnover” risque en effet de pren­dre quelques fans à revers. Ici pas de paroles en français ni de gros kick pour relever le rythme. Dénuée de drums, cette instru­men­tale de 9 min­utes con­jugue les sonorités down­tem­po de Super­poze avec les bizarreries de Jacques. Au pro­gramme : un trip aérien sec­oué de bruits de bouts de bois.

À son pro­pos Jacques écrit : “Avec Super­poze on a fait de la musique ensem­ble. Ça a donné nais­sance à un morceau instru­men­tal sans paroles, mais qui par­le quand même du temps qui passe, du sen­ti­ment d’évoluer ou de régresser, des événements qui se répètent mais jamais de la même façon, des drames qui survi­en­nent par­fois, de la peur qu’ils se repro­duisent, de la découverte de l’enthousiasme dans une vie, de savoir lire l’avenir dans le passé, de finir parterre après s’être adossé à une sup­po­si­tion, de rem­porter une par­tie d’échec sans faire exprès”.

End­less Cul­tur­al Turnover” n’ar­rive pas seul et annonce un EP com­mun. Le maxi portera le même nom que ce sin­gle et sera dis­tribué par les labels Pain Sur­pris­es et Com­bi­en Mille!. Il comptera égale­ment deux morceaux inédits dont l’un a été pro­duit par Jacques, et l’autre par Super­poze. Seront-ils aus­si calmes et épurés ? Réponse le 22 mars.

(Vis­ité 1 534 fois)