En écoute : Les plus grands morceaux d’Ed Banger repris par un orchestre symphonique

Le 31 mars dernier, Ed Banger s’invitait au Grand Rex pour un spec­ta­cle unique. Pen­dant près d’une heure et demie, 70 musi­ciens, dirigés par Thomas Rous­sel, réin­ter­pré­taient les morceaux emblé­ma­tiques du label. Auda­cieux et ambitieux. Aujourd’hui, la ver­sion CD, enreg­istrée et mixée en stu­dio, pointe le bout de son nez. Un con­cer­to de cuiv­res, de cordes, de bois et de per­cus­sions inspiré par l’orchestre de John Williams pour la saga Star Wars. Et d’ailleurs, les références au ciné­ma — des années 80 surtout — sont nom­breuses. Le disque s’ouvre sur la suite Break­bot, intro épique approchant les thèmes des stu­dios Uni­ver­sal et de Juras­sic Park. Plus loin, “Stress” de Jus­tice, adressera un clin d’oeil appuyé aux Dents de la Mer de Spiel­berg. “Motor” de Sebas­t­iAn emprun­tera quant à lui à l’anxiogène “Rec­tum” d’Irréversible.

Mais cette rée­cri­t­ure ne se con­tente pas que de jouer les BO. On retien­dra notam­ment le jazzy et mélan­col­ique “The Sun” de Myd, preuve qu’un morceau bien écrit restera bon quels que soient ses arrange­ments. Et Thomas Rous­sel a même pris soin d’ajouter des flûtes pour repro­duire les gazouil­lis d’oiseaux de l’original. Le dia­ble est dans les détails.

Au final, si cer­tains morceaux man­quent un peu de panache, on se laisse rep­longer avec nos­tal­gie dans ces quinze années de musique. On vous laisse décou­vrir ces 27 mashups sym­phoniques ci‐dessous :

Et si vous êtes plutôt Spo­ti­fy :

(Vis­ité 481 fois)