Skip to main content
Crédit : Marilyn Clark
1 décembre 2017

En écoute : Louisahhh vient de sortir un excellent EP sur RAAR

par Clémence Meunier

« De la techno pour les punks, du punk pour les techno-heads » : rarement RAAR n’aura aussi bien porté son slogan. Car Louisahhh, comme elle nous l’avait confié en interview l’année dernière, s’est décidé à sortir un EP plus pop sur le label qu’elle a lancé avec Maelstrom. Enfin, pop, c’est vite dit : il y a beaucoup de punk dans la pop de Louisahhh, beaucoup de rage sensuelle et de techno, tout de même. Et du Depeche Mode, et du Nine Inch Nails aussi.

En résulte A Trap I’ve Built, un génial cinq-titres sortant aujourd’hui. On y découvre une Louisa Pillot plus portée sur le chant qu’à son habitude, elle qui s’est faite connaître avec le très spoken-work « Let The Beat Control You Body » avec Brodinski. Ultra sexy et engagé : « L’EP patauge dans de sombres thèmes comme la culture du viol, l’addiction, le machisme et la privation. Tout ce qui n’est pas explicitement exprimé dans les paroles transparaît dans une sorte embuscade sonore. Je voulais que les gens, en écoutant ces morceaux sur l’album ou dans mes sets, vivent une expérience qui les laisse un peu secoués », raconte l’Américaine installée à Paris. En effet, on est secoués : A Trap I’ve Built, avec son urgence et son esprit torturé, est un must-have de décembre.

Si vous êtes plutôt Spotify :

Visited 19 times, 1 visit(s) today