Crédit : Marilyn Clark

En écoute : Louisahhh vient de sortir un excellent EP sur RAAR

De la tech­no pour les punks, du punk pour les techno-heads” : rarement RAAR n’au­ra aus­si bien porté son slo­gan. Car Louisah­hh, comme elle nous l’avait con­fié en inter­view l’an­née dernière, s’est décidé à sor­tir un EP plus pop sur le label qu’elle a lancé avec Mael­strom. Enfin, pop, c’est vite dit : il y a beau­coup de punk dans la pop de Louisah­hh, beau­coup de rage sen­suelle et de tech­no, tout de même. Et du Depeche Mode, et du Nine Inch Nails aussi.

En résulte A Trap I’ve Built, un génial cinq-titres sor­tant aujour­d’hui. On y décou­vre une Louisa Pil­lot plus portée sur le chant qu’à son habi­tude, elle qui s’est faite con­naître avec le très spoken-work “Let The Beat Con­trol You Body” avec Brodin­s­ki. Ultra sexy et engagé : “L’EP patauge dans de som­bres thèmes comme la cul­ture du viol, l’ad­dic­tion, le machisme et la pri­va­tion. Tout ce qui n’est pas explicite­ment exprimé dans les paroles transparaît dans une sorte embus­cade sonore. Je voulais que les gens, en écoutant ces morceaux sur l’al­bum ou dans mes sets, vivent une expéri­ence qui les laisse un peu sec­oués”, racon­te l’Améri­caine instal­lée à Paris. En effet, on est sec­oués : A Trap I’ve Built, avec son urgence et son esprit tor­turé, est un must-have de décembre.

Si vous êtes plutôt Spotify :

(Vis­ité 1 822 fois)