En écoute : “Supernature” de Cerrone s’offre une version inédite et une réédition

Le revival d’un hymne dis­co vieux de quar­ante ans. En 1977 sort “Super­na­ture”, un morceau de dix min­utes qui devien­dra le plus emblé­ma­tique de la car­rière de Cer­rone. Sur ce titre, Marc Cer­rone décou­vre l’instrument qui devien­dra son allié le plus fidèle : le syn­thé Odyssey ARP et ses sonorités hyp­no­ti­santes. “J’ai reçu cette machine et je ne savais pas du tout com­ment l’utiliser, raconte‐t‐il. Je me suis à en tri­t­ur­er les bou­tons, à voir ce que cela pou­vait don­ner, com­ment en tir­er des sons. Et petit à petit, en jouant sur le clavier, une ligne de basse est apparue, je l’ai tout de suite enreg­istrée sur mon Revox à ban­des… C’était Super­na­ture !

Aujourd’hui, le tube dis­co dévoile une facette jusqu’ici incon­nue du pub­lic, avec une ver­sion instru­men­tale inédite, épurée pour sub­limer le son de la basse et du syn­thé. On décou­vre égale­ment un réarrange­ment de l’instrumentale, toute aus­si énergique mais plus mod­erne puisque la basse est plus lourde et acide : on pour­ra l’entendre dans la BO de Cli­max, nou­veau film de Gas­par Noé qui sera disponible le 19 sep­tem­bre dans les salles français­es. Preuve que “Super­na­ture” reste un morceau atem­porel qui con­tin­uera à faire danser la jeunesse à tra­vers les épo­ques.

Une ver­sion vinyle est égale­ment prévue et sor­ti­ra le 14 sep­tem­bre chez Malli­ga­tor / Because Music.

(Vis­ité 700 fois)