Crédit : Christophe Mauberqué

En écoute : “Weltschmerz”, le nouvel EP tranchant de La Fraicheur

Française exilée à Berlin, La Fraicheur revient aujour­d’hui avec un nou­v­el EP sur InFiné, inti­t­ulé “Weltschmerz”. Le mot est un néol­o­gisme alle­mand né de la con­trac­tion des mots Welt, en français “monde”, et Schmerz, “douleur”. Inven­té par l’écrivain alle­mand Jean Paul, il décrit l’é­mo­tion dont un indi­vidu fait l’ex­péri­ence lorsqu’il com­prend que la réal­ité physique ne peut sat­is­faire les deman­des de l’e­sprit. Un titre évo­ca­teur donc, qui retran­scrit les sen­sa­tions qui ont ani­mé la pro­duc­trice lors de la réal­i­sa­tion de ce court-format. Un besoin de digér­er la “foule de sen­ti­ments oppres­sants nés de cer­taines réac­tions après la sor­tie de son pre­mier album et sa nou­velle vis­i­bil­ité médi­a­tique la con­frontant à la vio­lence des trolls misog­y­nes envahissant son quo­ti­di­en”.

C’est entre Berlin, New-York et Mex­i­co que ce nou­v­el EP a été com­posé. En résulte un mélange cos­mopo­lite et dis­tor­du, au point d’équili­bre entre la dance et la tech­no. Après une intro­duc­tion énervée et tran­chante avec “Quick­sand” et “Mis­an­thropy”, retour à une tech­no plus calme et organique avec “AFOG”. Le tout s’in­car­ne dans des sons tra­vail­lés avec finesse, à la manière d’un orfèvre.

La Fraicheur sera au Rex Club le 23 mai prochain. Retrou­vez plus d’in­for­ma­tions sur la page Face­book de l’évène­ment

(Vis­ité 596 fois)