Entre rock et rap, le trio parisien Süeür livre un deuxième titre clippé sombre et stressant

Süeür ? Pour les rappeurs c’est du rock. Et pour les rockeurs, c’est du rap”… L’analyse est juste, et elle provient du groupe lui-même : Süeür se balade en équili­bre entre des textes rap éruc­tés au micro, et des riffs rageurs emprun­tés au rock. Après un pre­mier sin­gle et un pas­sage à Rock en Seine l’été dernier, le trio parisien livre juste­ment le nou­veau titre “En Équili­bre”en atten­dant un pre­mier EP à paraître en 2020. Théo Chol­bi, Flo­ri­an Ser­rain et Léo Goizet y par­lent de sexe et de drogue ouverte­ment — “J’ai pas d’M, ni de D, ni d’autre M, ni de A / J’ai la sueur” - et dénon­cent la robo­t­i­sa­tion et la dépen­dance des indi­vidus dans une chan­son à mi-chemin entre punk, rap et rock.

En équili­bre” est accom­pa­g­né d’un clip qui met en scène le trio débar­quant dans un sous-terrain éclairé par des néons bleus et rouges. Ils se pro­duisent en con­cert en der­rière un gril­lage, comme en cage devant un pub­lic en transe. Ces plans s’al­ter­nent avec des scènes en extérieur, où Süeür fuit deux hommes, qui finis­sent pas les retrou­ver à la sor­tie du mys­térieux con­cert. Une mise en scène de Jessy Not­to­la entre panique et rage, “en équili­bre” tou­jours.

Süeür sera le 18 octo­bre au MaMA fes­ti­val 2019.

 

(Vis­ité 1 029 fois)