De taxi en taxi” : virée nocturne dans le clip coloré de Gonthier, extrait de la compil’ Barbi(e)turix

Début octo­bre sor­tait BBX#1, une géniale com­pi­la­tion qui rassem­blait vingt artistes ayant déjà joué lors des soirées organ­isées par le col­lec­tif Barbi(e)turix. L’ob­jec­tif de cette com­pil’ étant de met­tre à l’hon­neur la scène queer et fémin­iste et d’of­frir une rétro­spec­tive sur les folles soirées itinérantes Wet For Me. Y fig­urent donc des titres de Rebe­ka War­rior, Flo­re, Léonie Per­net, Mila Diet­rich ou encore de Sophie Gonthi­er, l’une des trois insti­ga­tri­ces de la com­pil’ avec Rag et Vale Poher, qui y signe “De taxi et taxi”, une balade — en tacot, for­cé­ment — entre pop et élec­tron­ique.

Le titre est désor­mais illus­tré d’un clip noc­turne col­oré, pro­duit par des élèves de l’É­cole des Arts Déco­rat­ifs de Paris. Sur de belles bass­es et une mélodie au syn­thé, les images se super­posent et s’en­tremê­lent à la manière des sou­venirs con­fus d’une soirée. Un cou­ple s’en­lace dans la rue, des amis dans un taxi vont en soirée (ou en revi­en­nent, on ne sait pas trop), et Sophie Gonthi­er arpente les rues de Paris au volant de son bolide. Elle susurre “C’est comme un pouls qui s’ac­célère / Au rythme épure de la nuit”. Une virée noc­turne en bonne com­pag­nie.

Pour rap­pel, la release par­ty de la com­pi­la­tion BBX#1 aura lieu le same­di 19 octo­bre à la Sta­tion Gare des Mines. Gonthi­er s’y pro­duira en live. Plus d’in­for­ma­tions sur l’événe­ment Face­book.

(Vis­ité 1 009 fois)