Tsugi Daily : Omar Souleyman annonce un nouvel album avec le frénétique (et romantique) “Layle”

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans modération !

Omar Souleyman revient avec un nouveau titre qui annonce son album Shlon

Plus de deux ans après son dernier album To Syr­ia, With Love, Omar Souley­man dévoile “Layle”. Il signe alors son retour pour un nou­veau LPShlon (qui sig­ni­fie “quelle couleur” en arabe lit­téraire). Le chanteur syrien présen­tera alors six nou­veaux morceaux entre dabke et tech­no. Sur son dernier morceau, Omar Souley­man par­le de la douceur de la bouche d’une femme. Le titre est une chan­son roman­tique super ryth­mée aux sonorités orientales.

Omar Souley­man se pro­duira à Mar­seille le 26 octo­bre à l’E­space Julien.

Le clip psychédélique de Malvina Meinier

Malv­ina Meinier dévoile un nou­veau titre angois­sant, accom­pa­g­né d’une vidéo étour­dis­sante. Le morceau est un fea­tur­ing avec le pro­duc­teur BAUMA qui décon­stru­it la voix cristalline de Malv­ina sur “Death”. Quant au clip, c’est le corps de Malv­ina Meinier qui a été mod­élisé en 3D par Clara Luz­ian (alias Ren­der Fruit). Avec un aspect tan­tôt métallique, tan­tôt caoutchou­teux, ce corps ne cesse de se mou­voir dans des décors tous aus­si esthé­tiques les uns que les autres, qu’ils soient psy­chédéliques ou épurés. Entre écrans brouil­lés, pix­els, et sons dis­tor­dus, on craindrait presque de per­dre le signal.

Le premier clip d’Imako

Décou­vert lors du dernier BPM Con­test, Imako livre son pre­mier titre “I Need You”. Le jeune pro­duc­teur dévoile un morceau hom­mage à la french touch des années 90. En parte­nar­i­at avec l’I­NA, Romain Guil­lou a réal­isé le clip à par­tir d’im­ages d’archives des années 60. La vidéo met en scène des pos­es d’ex­ten­sions de cils, douch­es brûlantes, fla­gel­la­tions d’air com­primé et autres pra­tiques de “tor­ture”… “Les traîte­ments de beauté pour­raient très bien être sor­tis de l’imag­i­na­tion de Sade”, explique la jeune femme qu’on voit en début de clip. Comme on dit, il faut souf­firir pour être belle.

Imako sera en live le 17 octo­bre au MaMA festival.

(Vis­ité 678 fois)