Crédit Photo Etienne de Crécy : Marie de Crécy - Crédit Photo Jeanne Added : Julien Mignot

Le nouveau festival Check-In Party s’installe dans un aérodrome géant

Une fête dans l’aéro­drome de Guéret — Saint Lau­rent : quoi de plus logique pour un fes­ti­val nom­mé “Check-In Par­ty” et dont le logo est un avion ? Les 22, 23 et 24 août, ce gigan­tesque espace de plus de 600 mètres de long accueillera plus de 30 groupes répar­tis en trois scènes, dans un mélange de rock indé, de musique élec­tron­ique et de pop française. Une pre­mière édi­tion en plein coeur de la Creuse dotée d’une pro­gram­ma­tion XXL.

Les groupes à gui­tares seront en effet mis à l’hon­neur lors de l’événe­ment. Les fes­ti­va­liers pour­ront d’abord se frot­ter au rock alter­natif de Deer­hunter ou de Foals, fraîche­ment revenu sur le devant de la scène avec l’al­bum Every­thing Not Saved Will Be Lost: Part 1. Les ama­teurs de rock psy­chédéliques se lais­seront quand à eux trans­portés par la folie de Psy­chot­ic Monks,  les riffs insai­siss­ables de Thee Oh Sees ou les errances hal­lu­cinées de Jac­co Gard­ner. Une bonne occa­sion pour (re)découvrir Som­ni­um, le nou­veau disque du néer­landais sor­ti en novem­bre dernier.

Pour son ver­sant élec­tron­ique, le fes­ti­val invite Eti­enne de Cré­cy. À cette occa­sion, la légende de la french touch vien­dra présen­ter son tout-récent live Space Echo. De son côté, la scène actuelle sera représen­tée par la tech­no absys­sale de Paula Tem­ple et la syn­th­wave déjan­tée de Ouai Stéphane.

Enfin, les ama­teurs d’artistes fran­coph­o­nes devraient trou­ver leur bon­heur par­mi Clara Luciani, Jeanne Added et Flavien Berg­er. Sans oubli­er le duo parisien The Blaze — chan­tant pour sa part en anglais — , aux pro­duc­tions dansantes et mélan­col­iques. Décol­lage imminent.

Plus d’in­for­ma­tions sur le site inter­net du fes­ti­val et sur sa page Face­book.

un

(Vis­ité 764 fois)