Exclu : deep ne rime pas forcément avec froideur, la preuve avec Garance

Bercée par les sélec­tions housy de la radio suisse Couleur 3 (l’équiv­a­lent de Nova chez nous) dans les 90′, Garance a depuis fait du chemin. Jusqu’à nous en met­tre plein la vue (et les oreilles) lors d’un set aux Trans Musi­cales de Rennes l’an­née dernière. Jusqu’i­ci incon­nue de nos radars pour­tant à l’af­fût, la Suissesse a eu droit à quelques mots doux dans notre numéro 104 tou­jours en kiosque. On vous pro­pose égale­ment de décou­vrir ici, avec un morceau en exclu­siv­ité, l’u­nivers de l’artiste. En atten­dant le 28 juil­let, date de sor­tie de Mooca, voici le très beau morceau-titre.

Il y a dans “Mooca” la même chaleur qui se dégageait de son set l’an­née dernière. La struc­ture ryth­mique, très deep et donc men­tale, se mêle à des mélodies cares­santes, presque sen­suelles. Ni totale­ment deep tech­no, ni totale­ment deep house, Garance parvient à trou­ver un entre-deux rafraîchissant et tout en pro­gres­sion. Surtout, elle donne un coup de pro­jecteur sur la dis­crète scène helvé­tique qui réserve à n’en pas douter d’autres belles sur­pris­es.

(Vis­ité 925 fois)