Exclu : en attendant leur date à l’Elysée Montmartre, les Islandais de Kiasmos offrent une mixtape cosmique

Par­fois, après une journée épuisante, on a juste envie que quelqu’un nous allonge dans un lit et nous racon­te un con­te fan­tas­tique. C’est comme cela qu’il faut appréhen­der un DJ set de Kias­mos. Une sorte de réc­it d’aven­tures à la fois dynamique et récon­for­t­ant, cap­ti­vant et chaleureux, qui vous enlace et vous ras­sure lors d’une nuit de camp­ing sauvage à la belle étoile. Et c’est exacte­ment de ça qu’il s’ag­it avec cette mix­tape offerte par le duo islandais, en atten­dant leur retour  à Paris pour une date excep­tion­nelle à l’Elysée Mont­martre le 23 sep­tem­bre prochain. Né de la ren­con­tre entre Óla­fur Arnalds et Janus Ras­mussen, Kias­mos nous ouvre les portes de son imag­i­naire, par une heure de mix à la croisée des mon­des entre clas­sique, deep et élec­tron­ique.

Le remix de Ton­tario d’Óla­fur Arnalds, moitié de Kias­mos, pose claire­ment les bases de ce voy­age en mix­tape, et nous enveloppe d’une chaude cou­ver­ture faite de nappes étoilées, alors que les bass­es très épaiss­es de Ben­gal nous pren­nent par la main vers un hoche­ment de tête fréné­tique. Vient alors la vibe deep-jazz de “Macadam Ther­a­py” du pro­duc­teur Dauwd, qui a déjà un signé un remix de Kias­mos en 2015. L’at­mo­sphère change, les lumière se tamisent, on se croirait main­tenant en ville, en train d’er­rer à tra­vers un dédale de rues en pleine nuit. Bonobo ramène alors un peu de lumière dans le décor, avant un final plus entraî­nant et plus som­bre vous propul­sant direct entre deux con­stel­la­tions, tou­jours enroulé dans votre cou­ver­ture.

Signé sur l’ex­cel­lent label Erased Tapes, le duo, véri­ta­ble oxy­more à lui seul, entre danse tran­scen­dan­tale et douce intro­spec­tion, a sor­ti son pre­mier LP en 2015 mélangeant pureté acous­tique et per­cus­sions nordiques bien deep. On attend alors avec impa­tience leur nou­v­el EP à venir cet automne, tou­jours sur le label lon­donien chez qui l’on peut crois­er Jon Hop­kins, Nils Frahm ou Rival Con­soles.

Track­list :

Óla­fur Arnalds — Öldurót (Ton­tario Remix)
Ben­gal (SF) — Frac­tal Dust (Orig­i­nal Mix)
Dauwd — Macadam Ther­a­py (Orig­i­nal Mix)
Butch, C.Vogt — Bliss (Orig­i­nal Mix)
Bonobo — Out­lier (Orig­i­nal Mix)
Joseph Ash­worth — Sien­na (Orig­i­nal Mix)
Brame, Hamo — Retch Wretched­ness (Orig­i­nal Mix)
Machi­no — Patron (David Keno Remix)
Ola­fur Arnalds & Nils Frahm — 0026 (Ryan Davis Rethink)

(Vis­ité 1 811 fois)