Crédit : Lenna Heijer

Exclu : Fouk ressemble à funk et ça n’est pas anodin

Très jeune mais déjà exci­tant, Fouk est l’u­nion de deux pro­duc­teurs ayant aus­si leurs car­rières en solo : Daniel Lese­man et Hans Pee­man (alias Junk­tion). Mais ce pro­jet c’est surtout deux potes d’en­fance qui ont décidé de faire de la musique ensem­ble. Le duo a très vite trou­vé sa sig­na­ture sonore avec des morceaux solaires, housy et pétris par des influ­ences funk. Pour leur nou­v­el EP qui sor­ti­ra le 26 juin, les deux copains revi­en­nent sur le label qui les a lancés en 2014 à savoir Heist Record­ings, fondé par un autre duo plutôt bon dans le genre house qui donne envie de danser : Detroit Swin­dle.

En atten­dant la sor­tie offi­cielle de l’EP With Lasers dans une petite semaine, on vous pro­pose de décou­vrir en exclu­siv­ité le titre d’ou­ver­ture “F3000”. Un nom qui évoque un morceau obscur de tech­no indus­trielle per­du dans un compte Sound­cloud. Pour­tant, “F3000” siéra plutôt à une inter­lude ensoleil­lée en ter­rasse avec quelques rafraîchisse­ments ou à la fin d’un warm-up pour défini­tive­ment gag­n­er l’at­ten­tion d’un dance­floor. Ça suinte le funk, les per­cus­sions sont entraî­nantes et tous les petits sons dis­tor­dus et inat­ten­dus qui jalon­nent le titre font de ce “F3000” un indis­pens­able de l’été.

(Vis­ité 604 fois)