Exclu : Frànçois Atlas transforme les rêves en réalité dans le clip de “Parfum Exotique”

Rêves d’Orient. Si Charles Baude­laire pui­sait son inspi­ra­tion près des palmiers de la Réu­nion, c’est au sud du Maroc que nous emmène aujourd’hui Frànçois Atlas dans le clip de “Par­fum Exo­tique”. Le titre est extrait de son album Fleurs du Mal, une mise en musique du célèbre recueil. Chaque morceau reprend un de ses fameux poèmes, de “A une pas­sante” jusqu’à “L’invitation au voy­age” avec Juli­ette Armanet en élé­gante invitée.

Comme le poète, le musi­cien laisse voguer ses inspi­ra­tions de Paris jusqu’à des con­trées plus loin­taines, comme en témoigne le clip de “Par­fum Exo­tique”. Il y peint des paysages rêvés dans son apparte­ment qui nous paraît bien maus­sade. La mys­tique opère, et ses pein­tures devi­en­nent des por­tails vers des pays imag­i­naires où le soleil est éter­nel et le sable s’étend à perte de vue. “Pour moi la lumière et l’ambiance qui nimbe ce poème envoû­tant des Fleurs Du Mal a une forte réso­nance avec les vil­lages de pêcheur et les rivages que je fréquente au pied des con­tre­fort des Mon­tagnes de l’Atlas.” déclare le chanteur.

Tourné en trois jours sur la route qui relie Agadir à Essaouira, le clip offre à voir une région au car­ac­tère onirique qui fut si sou­vent le sujet des aquarelles du chanteur, que l’on peut admir­er sur son Tum­blr, sorte de car­net 2.0 qu’on ne se lasse pas d’arpenter. Tout n’y sem­ble être que luxe, calme et volup­té.

(Vis­ité 410 fois)