Exclu : “Générale de chauffe”, la compil décomplexée de La Souterraine

Joli incu­ba­teur qui a fêté ses 4 ans d’ex­is­tence, La Souter­raine réu­nit les musiques dans toute leur diver­sité et leur curiosité, autour d’un principe sim­ple: le français dans le texte. En avril, elle rassem­blait treize artistes émer­gents pour une com­pi­la­tion de repris­es de Léo Fer­ré, 25 ans après sa mort. On y retrou­vait notam­ment Aquaserge, P.r2b et For­ev­er Pavot. La Souter­raine revient aujour­d’hui avec Générale de chauffe, où 14 artistes repoussent encore les fron­tières musi­cales.

14 artistes fran­coph­o­nes, pour cette nou­velle com­pi­la­tion qui se veut esti­vale et une nou­velle fois décom­plexée. On y décou­vre entre autres, une nou­velle chan­son déroutante de l’habituée P.r2b qui mêle un texte intel­li­gent au dance­hall et quelques touch­es de new wave dans la voix, Mohamed Lam­ouri qui s’as­so­cie au Groupe Most­la pour un reprise reggae-raï de Cheb Has­ni, un rap lourd des frères caen­nais de COEFF… Fondez aus­si pour la var­iété disco-funk de Mihu­ma, le groove thaï et Kater­i­nesque de Wil­fried, l’orgue et la voix angélique de Sabine Hap­part qui chante non­cha­la­m­ment “Mon pro­prio est un con­nard”… Surtout, élar­gis­sez vos hori­zons : notam­ment avec le rock désar­tic­ulé des Mon­tréalais d’Em­bophlébite, les ate­liers musi­caux déli­rants d’An­toine & les Petits de Brux­elles (des enfants de Molen­beek) qui par­lent de sauciss­es, de GSM et de fro­mages, et entraînez-vous à la danse sacadée sur l’afro­trap ivoiri­enne de Ralph Beauzart.

Venez donc célébr­er un été libéré avec La Souter­raine. Et pour soutenir la cause qui en a tou­jours besoin, c’est par ici.

Plus d’in­fos sur leur page Face­book

 

(Vis­ité 555 fois)