Exclu : “Ibifornia” de Cassius, le remix oublié de Molécule

En mai 2016, Cas­sius dévoilait au monde son morceau “Ibi­for­nia”, tiré de son album du même nom qui sor­tait trois mois plus tard. Plus récem­ment, l’al­bum de Philippe Zdar et Hubert Boom­bass con­nais­sait un nou­veau souf­fle avec un EP de remix­es sor­ti fin juil­let en col­lab­o­ra­tion avec Boys Noize, MYD, Head High, Torb et Cas­sius lui même. “Ibi­for­nia aura été un rêve, avec des remix­es de héros (Shed), de frère héros (Boys Noise) et surtout deux autres relec­tures venues de France (une fois n’est pas cou­tume) avec nos “brozeurz” Torb et Myd”, nous racon­te Philippe “Zdar” Cer­boneschi.

Aujour­d’hui en exclu­siv­ité sur Tsu­gi, le remix du Français Molécule qui n’a pas pu voir le jour cet été à cause d’un imprévu. “Grâce à notre génie organ­i­sa­tion­nel légendaire [le morceau] n’a pas été envoyé à temps au mas­ter­ing”, com­mente la moitié de Cas­sius. Il con­tin­ue : “Sou­vent dans nos vies Cas­siussi­ennes, nos erreurs devi­en­nent de supers moments grâce à la chance, et aujour­d’hui ce remix, qui tue lit­térale­ment, prof­ite d’une sor­tie offi­cielle, seul… Au milieu de tous les autres [remix­es], il aurait sûre­ment per­du un peu de ce qui aujour­d’hui explose à la gueule”. Car oui, la relec­ture de Molécule claque. Le pro­duc­teur français, qui a enreg­istré son album 60° 43′ Nord en pleine mer, nous embar­que comme à son habi­tude à bord d’un voy­age spa­tial gorgé de tech­no deep et mélodique, de nappes syn­thé­tiques et de vocaux parsemés qui se con­clu­ent joli­ment dans un choeur de sonorités acides.

(Vis­ité 1 432 fois)