Exclu : on danse “Maintenant ou jamais” avec le nouveau clip de Catastrophe

Entre la joie et l’amer­tume. Depuis 2015, le groupe Cat­a­stro­phe — un nom si bien porté — remue la chan­son française. Avec une palette de chan­sons et de pro­jets, de l’al­bum à l’es­sai lit­téraire en pas­sant par la comédie musi­cale, il tangue entre cours de danse et de philoso­phie. Aujour­d’hui, Pierre, Blan­dine, Arthur, Bastien, Pablo, Car­ol et Mathilde revi­en­nent avec un nou­veau morceau : “Main­tenant ou jamais”. Tout est dans le titre. Chaque instant est unique, il ne passe qu’une fois, et ne revien­dra jamais. À par­tir de ce con­stat, de deux choses l’une : soit on se laisse sub­merg­er par l’an­goisse, soit on agit. Pour Cat­a­stro­phe, le choix est évi­dent. Entre sa bat­terie sur­voltée qui rap­pelle “Be Bop Record” et son pas­sage en anglais, “Main­tenant ou jamais” se veut être un titre rassem­bleur pour l’été 2019, qui arrive vite, et qui ne revien­dra pas.

Pour accom­pa­g­n­er ce nou­veau morceau, le groupe a fait appel aux tal­ents du design­er Char­lie Ack­er, qui livre un clip graphique haut en couleurs. Et quelle meilleure manière de représen­ter l’éphémère qu’avec des fleurs qui éclosent en accéléré, des vagues qui écla­tent sur le sable, des vol­cans en érup­tion ? À la manière d’un kaléi­do­scope, les images défi­lent et se super­posent sur l’écran, à peine assez longtemps pour qu’elles s’im­pri­ment sur nos rétines, avant de dis­paraître. Par chance, une vidéo, grâce à la magie du bou­ton replay, peut être vue et revue à l’in­fi­ni. “Main­tenant ou jamais” : en boucle.

(Vis­ité 1 465 fois)