Skip to main content
3 septembre 2018

Exclu : « Sahar » ensorcelée au rythme de la forêt de Mokado

par Simon Brazeilles

A la croisée de La Vie secrète des arbres et du Projet Blair Witch. En janvier, nous découvrions un jeune talent français prénommé Mokado. Loin du rock de Blue Box, groupe dans lequel il joue en tant que batteur, Sylvain Bontoux de son vrai nom s’est lancé dans un projet annexe d’un tout autre registre, de l’électro à la fois émotionnelle et dansante. Premiers exemples : « Hatsu » et « Hemal », deux titres doux, sensoriels mais surtout envoûtants.

En cette rentrée des classes, Mokado revient avec un deuxième EP The Lives Of Others, prévu pour le 5 octobre chez Le Hameau Records. Le titre n’est pas anodin : chaque morceau de l’EP – en dehors d' »Opening », bien entendu – est le prénom d’un personnage inventé de toutes pièces dont il est inspiré. Le producteur explique : « Choisir des prénoms, c’est une façon d’appuyer mon propos et aussi d’amener de l’imaginaire. Moi, comme tout le monde, au moment où j’entends un prénom, j’ai déjà une projection qui se fait de la personne. C’est ce phénomène qui m’intéresse. »

En exclusivité pour Tsugi, Mokado dévoile le clip de « Sahar ». Dans une forêt en apparence des plus banales, on découvre la jeune femme – Sahar, donc – en pleine communion avec la nature : récolte de baies rouges, caresses de branches et câlins aux troncs d’arbres. Alors que les plans se calent en totale harmonie avec les sonorités métalliques et répétitives du morceau, les événements prennent une sombre tournure. Le ciel vire au orange, l’ambiance devient repoussante, Sahar se fait posséder par les lieux mais surtout par la musique. Une juste représentation de ce qui peut arriver en écoutant l’EP…

Mokado sera présent au Rouxteur Festival à Saint-Ouen le 5 octobre et au Pop-Up du Label le 10 novembre.

Visited 16 times, 1 visit(s) today