Crédits : Víctor Hugo Espejo

Exclu : sensualité brésilienne sur “Folha De Jurema” de Nicola Cruz remixé par Carrot Green

Révélé par son pre­mier album Pren­der El Alma sor­ti en 2015 sur le label argentin ZZK et large­ment soutenu par Nico­las Jaar, Nico­la Cruz con­tin­ue de pro­duire une musique entre influ­ences tra­di­tion­nelles et folk­loriques sud-américaines et rythmes élec­tron­iques trop­i­caux down-tempo. Depuis le début de l’an­née, le DJ et pro­duc­teur franco-équatorien est super pro­lifique. Deux sor­ties sur le label cana­di­en Mul­ti Cul­ti, Can­tos De Visión au début de l’an­née — suivi par un EP de remix­es, Visiones — et Espìritu sor­ti fin mai. Mais aus­si Puente Roto, un EP de retour sur ZZK Records — avec un remix de Quan­tic — et pour finir un sin­gle en col­lab­o­ra­tion avec Rodri­go Gal­lar­do, sur lequel il remixe les com­po­si­tions orig­i­nales de l’artiste chilien du groupe Matan­za. Pour finir? En fait non. Il revient de plus belle enchanter notre fin d’été avec son nou­v­el EP Fol­ha de Jure­ma dont la sor­tie est prévue ce ven­dre­di. Sur sa page face­book, l’artiste racon­te “J’ai joué pour la pre­mière fois à São Paulo en 2015. A la fin de mon set, j’ai voulu pren­dre l’air et Fabi­o­la aka Artéria FM est venue me voir et m’a chan­té cette chan­son. Le jour suiv­ant, on est directe­ment allé au stu­dio pour arranger ce morceau à notre façon […] Depuis, c’est devenu une tra­di­tion d’aller pro­duire ensem­ble à chaque fois que je reviens à São Paulo avec Span­iol, Sal­vador Araguaya et Rena­to Navarro”

Sur cet EPFol­ha De Jure­ma, Nico­la Cruz retra­vaille une chan­son tra­di­tion­nelle du can­domblé brésilien — reli­gion afro-brésilienne entre catholi­cisme, rites indigènes et croy­ances africaines — accom­pa­g­né de la chanteuse Artéria FM, Sal­vador Araguaya à la “vio­la caipi­ra” (gui­tare coun­try por­tuguaise) et Span­iol au baixo (basse). Le quar­tet nous offre une épopée solaire dirigée par Nico­la Cruz et sa ryth­mique down-tempo trop­i­cale. En exclu­siv­ité sur Tsu­gi aujour­d’hui, le remix du Brésilien Car­rot Green — qui n’en est pas à son pre­mier remix de Nico­la Cruz. A tra­vers une ligne de basse pro­fonde et des sons de cloches parsemés, le titre reste ensoleil­lé et devient sen­suel à souhait.

(Vis­ité 3 202 fois)