Exclu : un nouvel EP pour Viken Arman, notre chouchou mêlant électro et inspirations orientales

On aime les mélanges d’influences à Tsu­gi, l’ouverture, la musique qui vient d’ailleurs (c’en est même le slo­gan de notre webra­dio). Pas si éton­nant alors de retrou­ver Acid Arab sur la couv’ de notre dernier numéro. Mais Hervé Car­val­ho et Gui­do Minisky ne sont pas les seuls à aimer dig­ger dans des bacs de musique tra­di­tion­nelle. Viken Arman, jeune pro­duc­teur français, s’amuse égale­ment à trem­per sa deep‐house dans un bain ori­en­tal, pour une ambiance plutôt som­bre et envoû­tante. La preuve avec son nou­v­el EP Sire­li, à décou­vrir ici avant tout le monde. Tout au long des huit titres (dont “Souq” qu’on vous avait déjà présen­té dans ces pages), Viken Arman embar­que l’auditeur dans son univers par­fois inquié­tant, sou­vent pro­fond, tou­jours intri­g­ant. A décou­vrir d’urgence : 

Ce (gros) EP est la pre­mière sor­tie du label Dena­ture Records, fondé par Viken Arman. Une “famille”“com­posée d’artistes aus­si tal­entueux que sin­guliers tels que Nu, Nico­la Cruz, Bedouin, Lum, Mira, Chris Schwarzwälder, Can­son, Nutio, Satori, Ocean­vs Ori­en­tal­is, Jo.Ke (Feath­ered Sun)…” — les prochaines sor­ties du label ? En atten­dant d’en avoir le coeur net, si vous nous lisez depuis Ibiza, Viken Arman sera à l’Openlab ce soir. 

(Vis­ité 477 fois)