Skip to main content
12 septembre 2016

Exclu : vous prendrez bien un peu de 4/4 avec Dax J ?

par rédaction Tsugi

Forts de dizaine d’EPs et d’un premier album sorti l’année dernière (Shades Of Black, sur son propre Monnom Black), Dax J sera de retour ce vendredi 16 septembre avec une toute nouvelle galette. L’engagé Illusions Of Power sera sa première sortie sur Electric Deluxe, le label de Speedy J, et, en attendant, Tsugi vous offre un extrait en exclusivité. Techno 4/4 ultra-efficace pour une « Zulu Nation » hypnotique : enjoy !

« L’engagé Illusions Of Power » : tout en produisant une musique techno purement instrumentale, Dax J a décidé avec cet album de concerver la part politique chère aux ravers, pour cette fois dénoncer la corruption, la guerre, les gangs… Bref, autant de sujets à évoquer par la simple ambiance d’un track, ou par son titre. On a profité de cette sortie pour poser trois petites questions au Londonien exilé à Berlin. 

Peux-tu expliquer le titre du morceau « Zulu Nation » ? 

Dax J : Nous sommes une nation de guerriers et si nous nous unissons nous avons le pouvoir !

Comment l’as-tu créée ? 

J’ai utilisé des boîtes à rythmes Analog Rytm et Roland TR-8 avec beaucoup d’enregistrements, de samplings et d’éditing. 

Tu voulais que cet album sortant vendredi, Illusions Of Power, soit politique et engagé. Comment fais-tu pour exprimer tes opinions dans des morceaux purement instumentaux ? 

Je crée de la musique qui m’émeut, c’est quand je peux ressentir ça que je sais si un morceau que je suis en train de produire est sur la bonne voie. Un des morceaux de l’album, « Cartagena Square », contient un sample que j’ai enregistré quand je voyageais en Amérique du Sud, il y a trois ans. C’était à Cartagena, sur la place de la ville pas très loin de l’auberge où je dormais. C’était une ville très belle, sublime, mais la nuit j’ai vu des dealers de cocaïne et des policiers corrompus essayer de raqueter des touristes. Ca a complètement changé l’atmosphère du lieu, et c’est cette scène et cette émotion que je voulais retranscrire dans le morceau. 

A découvrir vendredi sur Electric Deluxe donc !

Si vous avez loupé Dax J au Dieze de Montpellier samedi, vous pourrez vous rattraper au Pays-Bas pour le festival Draaimolen le 17 (il représentera Electric Deluxe sur la scène du label aux côtés de Speedy J, Steffi, Marcel Dettmann et Distant Echoes). Prochain rendez-vous français le 8 octobre à l’Inox Club. 

Visited 7 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply