Skip to main content
13 septembre 2016

Le Berghain est désormais un « haut lieu culturel » allemand

par rédaction Tsugi

Alors que Fabric tente le tout pour le tout pour pouvoir rouvrir ses portes, le Berghain vient d’obtenir un titre honorifique. La loi allemande a tranché : c’est désormais un « haut lieu de culture » et non une simple « source de divertissement ». Le tribunal administratif de la région Berlin-Brandebourg l’annonçait hier soir, mettant fin à une bataille fiscale qui s’éternisait. 

Le nouveau statut du Berghain lui permet de ne plus payer que 7% d’impôts sur ses recettes. Un changement très attendu par le club qui payait auparavant cette même somme jusqu’en 2009, année où la taxe a augmenté de manière significative pour atteindre 19%. Le Berghain était alors considéré comme un « espace de divertissement », car il n’avait pas de scène visible et les performances musicales qu’on y voyait n’avaient pas de début ni de fin déterminés par des applaudissements. La décision du tribunal en faveur du club s’est jouée grâce à rapport rédigé par un journaliste, Tobias Rapp, qui démontrait les valeurs culturelles et musicales du lieu. Ainsi, un DJ peut être comparé à un chef d’orchestre et le public se rend au Berghain pour la musique et non pour « se droguer et boire ». Il rappelle également que le club a accueilli une série d’événements « conventionnels » et « artistiques » (expos, concerts de musique classique…) depuis quelques années, une raison de plus de le considérer en tant que tel. Cette victoire pour le Berghain se transforme en message d’espoir pour la nuit londonienne qui pendant ce temps là, subit une politique de fermeture difficile. 

Visited 10 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply