Le Positive Education à Saint-Etienne / ©Hortense Giraud

🎪 Festivals & soirées : la sélection de l’automne

Une cer­ti­tude. Les fes­ti­vals ren­dent l’automne bien plus funky et moins morose ! Sélec­tion au cordeau des événe­ments qui vont agiter les prochaines semaines. Et n’oubliez pas de vous laver les mains avant d’entrer sur les sites. Olivi­er Véran vous en remercie.

 

MĂŞme si son ascen­sion a Ă©tĂ© freinĂ©e par l’annĂ©e blanche due au Covid, c’est l’évĂ©nement Ă©lec­tron­ique ciblĂ© “dĂ©cou­vertes” (mais pas que) le plus exci­tant de ces dernières annĂ©es. Parce qu’il fait Ă  la part belle Ă  la fois au cĂ´tĂ© le plus expĂ©ri­men­tal de cette musique, mais aus­si Ă  son aspect le plus dance­floor. Un fes­ti­val aux idĂ©es larges, puisqu’on y retrou­ve aus­si bien Anetha, Shy­girl, que Brodin­s­ki & Low Jack, Manu Le Malin ou Jen­nifer Car­di­ni. Et le patron Lau­rent Gar­nier en prof­it­era aus­si pour prĂ©sen­ter son doc­u­men­taire Off The Record. Une pro­gram­ma­tion inclu­sive qui pense mĂŞme aux enfants avec des ate­liers dee­jay­ing. Par­fait. En prime, 

 

Lorsque l’on annonce dès son nom l’ambition du fes­ti­val, il s’agit d’être Ă  la hau­teur. C’est bien le cas de cet Ă©vĂ©ne­ment qui a le mĂ©rite aus­si de plac­er sur la carte de la musique cette petite ville du Maine-et-Loire au nord-est de Cho­let. Sa pro­gram­ma­tion futĂ©e per­met de gliss­er der­rière l’inĂ©puisable Cather­ine Ringer les jou­venceaux Myd, Acid Arab, HervĂ© ou Dom­brance. Mais notre incon­testable coup de cĹ“ur est pour le rappeur /chanteur/ gui­tariste Sopi­co dont le dernier album Nuages est, selon ses pro­pres mots, la fusion entre Nir­vana et le Wu-Tang Clan. On osera rajouter Michel Berg­er pour avoir une vision com­plète d’un artiste qui sur­prend et rav­it. Tous en Anjou !

 

Depuis sa pre­mière sor­tie en 2006, le label parisien, mais Ă  voca­tion inter­na­tionale, prĂ©sente le chem­ine­ment le plus per­ti­nent et orig­i­nal de toute la galax­ie de la musique Ă©lec­tron­ique française. Et il le dĂ©mon­tre avec le line-up Ă©clatĂ© et Ă©cla­tant de ce week-end qui cĂ©lèbre son anniver­saire avec notam­ment Rone, Deena Abdel­wa­hed, Sab­ri­na Bel­laouel ou Vanes­sa Wag­n­er. Tsu­gi Radio sera prĂ©sent sur place tous les week-end pour vous faire vivre l’évĂ©ne­ment de l’in­tĂ©rieur avec des inter­views d’artistes, des retrans­mis­sions de lives, etc… 

 

On aime les événe­ments qui se réin­ven­tent. Comme le Pitch­fork, qui délaisse la tra­di­tion­nelle Grande Halle de La Vil­lette pour se dif­fuser dans une dizaine de salles parisi­ennes. Le sym­bole d’une pro­gram­ma­tion elle aus­si bien var­iée, avec entre autres Wet Leg, Sons Of Kemet, Denis Sul­ta ou Mud­dy Monk, sans oubli­er le duo Char­lotte Adigéry&Bolis Pupul. Ça vaut le coup d’arpenter le pavé parisien.

 

Lors de sa créa­tion en 1997, ce n’était pas évi­dent de miser sur un événe­ment à la pro­gram­ma­tion 100% fémi­nine. Mais c’était être vision­naire. Dis­per­sée dans dif­férents lieux de Paris et de sa ban­lieue, l’affiche nous rav­it avec notam­ment La Battue (on adore), Sônge ou Dope Saint Jude. Une belle per­ti­nence. La femme est plus que jamais l’avenir de l’homme.

 

Plus que jamais, le fes­ti­val ren­nais porte bien son nom en crĂ©ant des trans­ver­sal­itĂ©s entre les gen­res et les con­ti­nents. Une voca­tion qui s’affirme au fil d’une pro­gram­ma­tion aigu­isĂ©e oĂą la dĂ©cou­verte prime. C’est sim­ple, on ne doit con­naĂ®tre qu’un tiers des artistes qui seront prĂ©sents dans la cap­i­tale bre­tonne. Par­mi ceux-ci, le très atten­du Andrea Las­z­lo de Simone, dont l’aura grandit de jour en jour, le for­mi­da­ble pro­jet Bati­da apre­sen­ta: Iko­qwe, Arnaud Rebo­ti­ni, dont les machines vont s’acoquiner avec les impro­vi­sa­tions jazz de Cheap House pour une pre­mière mon­di­ale, mais aus­si les vol­caniques Green­tea Peng et Priya Ragu. Pour l’oc­ca­sion, le stu­dio de Tsu­gi Radio se dĂ©lo­calis­era sur les lieux. Qu’importe si on se caille les mich­es entre le Hall 3 et le Hall 9, on aura de quoi se rĂ©chauffer ! 

 

Les rues, les bars de la ville bre­tonne en effer­ves­cence, de la musique partout. Ă€ chaque Ă©di­tion depuis 1994, le mĂŞme jeu de piste nous con­duit de lieu en lieu pour dĂ©cou­vrir les stars de demain, avec des artistes venant de toute la fran­coph­o­nie. Mais ils ne sont pas oblig­és de s’exprimer dans la langue de Molière pour se pro­duire. Louise Attaque, Miossec, Angèle, Feu! Chat­ter­ton, La Femme ou Chris­tine & The Queens y ont don­nĂ© des con­certs qui ont sou­vent mar­quĂ© le coup d’envoi de leur car­rière. Alors qui seront cette annĂ©e leurs suc­cesseurs par­mi qua­si­ment la cen­taine de groupes, chanteurs et chanteuses Ă  l’affiche ? RĂ©ponse le 6 dĂ©cem­bre au matin. Et mĂŞme chose, Tsu­gi Radio sera dans les parages.. 

(Vis­itĂ© 360 fois)