Skip to main content
Le Positive Education à Saint-Etienne / ©Hortense Giraud
8 novembre 2021

🎪 Festivals & soirĂ©es : la sĂ©lection de l’automne

par Emmanuel Haddek

Une certitude. Les festivals rendent l’automne bien plus funky et moins morose ! Sélection au cordeau des événements qui vont agiter les prochaines semaines. Et n’oubliez pas de vous laver les mains avant d’entrer sur les sites. Olivier Véran vous en remercie.

 

Même si son ascension a été freinée par l’année blanche due au Covid, c’est l’événement électronique ciblé « découvertes » (mais pas que) le plus excitant de ces dernières années. Parce qu’il fait à la part belle à la fois au côté le plus expérimental de cette musique, mais aussi à son aspect le plus dancefloor. Un festival aux idées larges, puisqu’on y retrouve aussi bien Anetha, Shygirl, que Brodinski & Low Jack, Manu Le Malin ou Jennifer Cardini. Et le patron Laurent Garnier en profitera aussi pour présenter son documentaire Off The Record. Une programmation inclusive qui pense même aux enfants avec des ateliers deejaying. Parfait. En prime, 

 

Lorsque l’on annonce dès son nom l’ambition du festival, il s’agit d’être à la hauteur. C’est bien le cas de cet événement qui a le mérite aussi de placer sur la carte de la musique cette petite ville du Maine-et-Loire au nord-est de Cholet. Sa programmation futée permet de glisser derrière l’inépuisable Catherine Ringer les jouvenceaux Myd, Acid Arab, Hervé ou Dombrance. Mais notre incontestable coup de cœur est pour le rappeur /chanteur/ guitariste Sopico dont le dernier album Nuages est, selon ses propres mots, la fusion entre Nirvana et le Wu-Tang Clan. On osera rajouter Michel Berger pour avoir une vision complète d’un artiste qui surprend et ravit. Tous en Anjou !

 

Depuis sa première sortie en 2006, le label parisien, mais Ă  vocation internationale, prĂ©sente le cheminement le plus pertinent et original de toute la galaxie de la musique Ă©lectronique française. Et il le dĂ©montre avec le line-up Ă©clatĂ© et Ă©clatant de ce week-end qui cĂ©lèbre son anniversaire avec notamment Rone, Deena Abdelwahed, Sabrina Bellaouel ou Vanessa Wagner. Tsugi Radio sera prĂ©sent sur place tous les week-end pour vous faire vivre l’Ă©vĂ©nement de l’intĂ©rieur avec des interviews d’artistes, des retransmissions de lives, etc… 

 

On aime les événements qui se réinventent. Comme le Pitchfork, qui délaisse la traditionnelle Grande Halle de La Villette pour se diffuser dans une dizaine de salles parisiennes. Le symbole d’une programmation elle aussi bien variée, avec entre autres Wet Leg, Sons Of Kemet, Denis Sulta ou Muddy Monk, sans oublier le duo Charlotte Adigéry&Bolis Pupul. Ça vaut le coup d’arpenter le pavé parisien.

 

Lors de sa création en 1997, ce n’était pas évident de miser sur un événement à la programmation 100% féminine. Mais c’était être visionnaire. Dispersée dans différents lieux de Paris et de sa banlieue, l’affiche nous ravit avec notamment La Battue (on adore), Sônge ou Dope Saint Jude. Une belle pertinence. La femme est plus que jamais l’avenir de l’homme.

 

Plus que jamais, le festival rennais porte bien son nom en crĂ©ant des transversalitĂ©s entre les genres et les continents. Une vocation qui s’affirme au fil d’une programmation aiguisĂ©e oĂą la dĂ©couverte prime. C’est simple, on ne doit connaĂ®tre qu’un tiers des artistes qui seront prĂ©sents dans la capitale bretonne. Parmi ceux-ci, le très attendu Andrea Laszlo de Simone, dont l’aura grandit de jour en jour, le formidable projet Batida apresenta: Ikoqwe, Arnaud Rebotini, dont les machines vont s’acoquiner avec les improvisations jazz de Cheap House pour une première mondiale, mais aussi les volcaniques Greentea Peng et Priya Ragu. Pour l’occasion, le studio de Tsugi Radio se dĂ©localisera sur les lieux. Qu’importe si on se caille les miches entre le Hall 3 et le Hall 9, on aura de quoi se rĂ©chauffer ! 

 

Les rues, les bars de la ville bretonne en effervescence, de la musique partout. À chaque édition depuis 1994, le même jeu de piste nous conduit de lieu en lieu pour découvrir les stars de demain, avec des artistes venant de toute la francophonie. Mais ils ne sont pas obligés de s’exprimer dans la langue de Molière pour se produire. Louise Attaque, Miossec, Angèle, Feu! Chatterton, La Femme ou Christine & The Queens y ont donné des concerts qui ont souvent marqué le coup d’envoi de leur carrière. Alors qui seront cette année leurs successeurs parmi quasiment la centaine de groupes, chanteurs et chanteuses à l’affiche ? Réponse le 6 décembre au matin. Et même chose, Tsugi Radio sera dans les parages.. 

Visited 20 times, 1 visit(s) today