Skip to main content
© Elen Nivrae // Affiche 'Yannick'
31 juillet 2023

Pour son nouveau film, Quentin Dupieux a eu une idée promo absolument géniale

par Corentin Fraisse

Pour son nouveau film Yannick où il a encore réuni un casting français plus que savoureux, Mr. Oizo aka Quentin Dupieux et/ou sa team a eu une idée assez géniale pour en assurer la promotion. C’est tout simple et assez malin.

Alors qu’on espérait son Daaaaaali! pour cet été, on devra encore attendre un peu pour ledit biopic réalisé par Quentin Dupieux : le long-métrage sortira finalement au printemps 2024. C’est donc une autre film du DJ-producteur-réalisateur qu’on découvre début août : le bien-nommé Yannick. On y découvre l’histoire de Yannick -logique- qui s’en va voir la pièce de théâtre Le Cocu, un très mauvais boulevard. Pas conquis par le spectacle, il décide d’interrompre la pièce. Le rôle principal est incarné par le crack Raphaël Quenard, qu’on a déjà pu voir dans deux autres films de Dupieux –Mandibules et Fumer fait tousser. Au casting on retrouve également Blanche Gardin, Pio Marmaï, Agnès Hurstel ou encore Sébastien Chassagne –occasionnellement chroniqueur sur Tsugi Radio.

Le film et sa promotion s’accompagnent d’une idée astucieuse. C’est Raphaël Quenard qui l’a lui-même annoncé, lors d’un passage récent dans l’émission C à vous sur France 5 :

 

« L’entrée pour les séances de ce film seront gratuites pour toutes les personnes en capacité de présenter une carte d’identité au nom de Yannick » Magnifique. Bon, pour en profiter il suffit de remplir, avant le 1er août 23h59, ce court formulaire-ci. Vous recevrez alors une invitation par mail ! Et une pièce d’identité vous sera demandé à l’entrée, évidemment.

Le coup de com’ est vraiment bon. Mais espérons pour l’équipe du film, que tous les Yannick de France ne soient pas fans inconditionnels de Quentin Dupieux. En effet, en 2020 il y avait 80.000 Yannick en France (dernières statistiques disponibles et exploitables). En moyenne en France, un ticket de cinéma coûte 11 euros. Et 80.000 x 11 = 880.000. Bien sûr, toutes les recettes ne vont pas dans les poches de l’équipe du film, loin de là. Mais on peut se dire que ça fait un sacré manque à gagner.

En tout cas, c’est un coup de com’ très habile pour l’imprévisible Mr. Oizo, qui prouve qu’on n’a pas besoin du budget faramineux de Barbie pour faire une bonne promo : en France, on n’a toujours pas de pétrole mais on a des idées. Alors on attend de Yannick beaucoup mieux que le très moyen Fumer fait tousser.

Visited 89 times, 1 visit(s) today