Flume sort son nouvel EP “Quits” en collaboration avec Reo Cragun

Sur­prise, sur­prise, c’est le retour de l’Aus­tralien aux mélodies inclass­ables. Oui on par­le bien de Flume. Il vient de sor­tir l’EP Quits de trois titres en col­lab­o­ra­tion avec le chanteur R&B/rappeur améri­cain, Reo Cra­gun. Comme d’habi­tude, l’o­pus sort sur le label Future Clas­sic. . En mars dernier, Flume avait révélé le morceau “Friends” sans pour autant pré­cis­er qu’il ferait par­tie d’un quel­conque EP. Et qua­tre mois plus tard, nous voilà à écouter deux nou­veaux titres sur l’inépuis­able thème de l’amour et de la rup­ture, le tout parsemé de visuels 3D assez dérangeants qui n’in­spirent pas vrai­ment le roman­tisme.

Com­mençons par “Quits”, dès que les bass­es com­men­cent à réson­ner, on recon­naît la pat­te de l’Aus­tralien. Peut-être même un peu trop ? Les bass­es cou­plées à la mélodie ressem­blent claire­ment au début du morceau “Depth Charge”. Dans ce titre, Flume laisse peu de place aux sons expéri­men­taux à notre plus grand désar­roi. Heureuse­ment, il se rat­trape avec le deux­ième titre “Lev­i­tate”, dont les pre­mières notes nous don­nent effec­tive­ment le sen­ti­ment de léviter. Plus mélan­col­ique et aérien, ce morceau colle par­faite­ment à la voix de Reo Cra­gun, dont l’am­pli­fi­ca­tion mul­ti­plie le sen­ti­ment de plan­er. Le troisième morceau “Friends”  est cer­taine­ment celui où la créa­tiv­ité de Flume s’ex­prime le plus. Il tâtonne entre les rythmes, donne plus de reliefs à la mélodie et son accolyte fait de même avec la tonal­ité de sa voix changeante.

En ce qui con­cerne les visuels, le duo a misé sur des images de syn­thèse en 3d mon­trant les vis­ages immo­biles de Flume et Reo Cra­gun, tour­nant para­doxale­ment dans tous les sens, c’est un peu creepy. Pour adoucir le tout et ren­dre le “clip” un peu bucol­ique, ils ont ajouté un papil­lon col­oré, des pier­res et des brindilles. Après tout, pourquoi pas.

(Vis­ité 718 fois)