Skip to main content
Crédit Photo : Andrea Mea Perez
6 juillet 2018

Folamour balance « Club Degli Esploratori », un EP dégoulinant de funk

par Corentin Fraisse

Bonbon house made in France enrobé de disco et de funk… Voici venir Club Degli Esploratori (« Le club des explorateurs » en français), un EP mulifacettes et virevoltant sorti chez Cracki Records. Outre la référence évidente au film de Kubrick, le Lyonnais Folamour a choisi un pseudo à l’image de sa musique : entre pop et underground. Des faux airs de Jonzon Crew et de Moi Je, des samples de voix proches de Diana Ross ou Chaka Khan… A coups de nombreuses influences du jazz à la disco, de la soul au hip-hop, il dépoussière la house française nouvelle génération.

L’homme aux nombreuses casquettes a d’abord évolué dans l’organisation de soirées à Lyon avec Touche Française, pour ensuite livrer ses propres productions. Aujourd’hui, le discret Bruno dirige deux labels de référence dans la capitale des Gaules : Moonrise Hill Material et FHUO (« For Heaven Use Only »). Sur Club Degli Esploratori, on retrouve son amour démesuré pour le funk dégoulinant, largement partagé par bon nombre de producteurs lyonnais. Des sonorités rétro, des basses rondes et musclées, un guitare claire qui joue avec les contretemps, des cuivres et des violons jouées au synthé… Et surtout des voix imposantes, en majorité féminines, posées des percus franches qui envahissent votre cage thoracique.

Retrouvez Folamour pour des lives bouillants tout au long de l’été : dès ce soir au Peacock Society Festival, puis à Dour ou à la Glitterbox d’Ibiza… Et retrouvez surtout un CD de 12 titres mixé par ses soins dans le Tsugi 114 !

Plus d’infos sur sa page Facebook


Et si vous êtes plutôt Deezer :

Visited 21 times, 1 visit(s) today