Four Tet, 3D (Massive Attack) et Neneh Cherry réunis sur un titre engagé

Une chan­son ten­dre pour une thé­ma­tique dure. Neneh Cher­ry tease un nou­v­el album prévu pour l’au­tomne, qua­tre ans après Blank Project. La Sué­doise dévoile “Kong”, un morceau engagé pour les réfugiés, pour lequel elle a su s’en­tour­er de 3D (la moitié de Mas­sive Attack) et de son acolyte Four Tet. Neneh Cher­ry et Kier­an Heb­den (le vrai nom du pro­duc­teur lon­donien) n’en sont pas à leurs pre­miers pas côte à côte : ils avaient déjà col­laboré sur le titre “Nina”. Four Tet avait aus­si remixé la chanteuse sué­doise sur “Dream Baby Dream”, avant de pro­duire Blank Project, le dernier album de Neneh Cher­ry sor­ti en 2014 chez Small­town Super­sound.

A la pre­mière écoute, si la pat­te de Four Tet est dif­fi­cile­ment per­cep­ti­ble sur “Kong”, les pre­miers amoureux de Mas­sive Attack (notam­ment de l’al­bum Blue Lines) devraient se réjouir du tra­vail de 3D. La chan­son abor­de la crise et l’ac­cueil des réfugiés, notam­ment en Europe, de manière frontale. En témoignent des paroles glaçantes de vérité :  “Every nation seeks its friends in France & Italy, and all across the sev­en seas… And god­damn guns and guts and bit­ter love still put a hole in me”. Pour illus­tr­er ce titre trip-hop élé­gant autant que mil­i­tant, Neneh Cher­ry a eu recours aux ser­vices du réal­isa­teur Jenn Nkiru : on con­naît le Nigéri­an pour son récent tra­vail sur l’i­conique “APESHIT” de Bey­on­cé et Jay‑Z ‑aka The Carters- tourné au Lou­vre, mais aus­si pour plusieurs clips de l’al­bum Heav­en On Earth de Kamasi Wash­ing­ton.

Kong est une ten­ta­tive de met­tre en mots la cat­a­stro­phe sans cesse crois­sante que représen­tent les déplacés de ce monde, explique Neneh Cher­ry. Les paroles essayent d’être per­son­nelles et de se sou­venir des choses faciles à oubli­er : les vies ordi­naires, les amours quo­ti­di­ens, la famille, la mai­son lais­sée dans la douleur pro­fonde essayant de sauver la vie… En regar­dant les cartes de l’Eu­rope et du grand Ouest avec toutes ses promess­es de pos­si­bil­ité… Ces ter­res qui ont créé toute la mis­ère en pre­mier lieu…” En atten­dant l’al­bum, retrou­vez Neneh Cher­ry en con­cert le 26 sep­tem­bre au Café de la Danse !

Plus d’in­fos sur sa page Face­book

 

(Vis­ité 1 621 fois)