©Menschenmaterial /©Bobby Flowers

🔊 Four Tet x Madlib : Enfin l’écoute de cet album qu’on attendait tant

C’est à leur image que le DJ, pro­duc­teur et MC Madlib et Four Tet sor­tent aujour­d’hui leur pre­miùre vraie col­lab­o­ra­tion (hors leur ren­con­tre pour le groupe Madvil­lain avec MF Doom en 2005), leur album Sound Ances­tors

TrĂšs funk, trĂšs groove, trĂšs bon. Sound Ances­tors signe cette belle ren­con­tre Ă  la croisĂ©e du hip-hop de Madlib et de l’électronique de Four Tet. Cha­cun a fait ses armes de son cĂŽtĂ© : le DJ bri­tan­nique avec Tame Impala, Cari­bou ou plus rĂ©cem­ment Thom Yorke, lĂ  oĂč Madlib com­po­sait pour Kanye West ou Erykah Badu en par­al­lĂšle de son groupe jazz Madvil­lain ou Mad­Gribbs
 Sur le papi­er, tout sem­ble les Ă©loign­er, mais c’était sans compter leur amour des col­lab­o­ra­tions et leurs goĂ»ts musi­caux ‑étrangement- rap­prochĂ©s. Au New-York Times, ils con­fient lors d’un long entre­tien ĂȘtre tous deux friands de rock psy­chĂ©dĂ©lique, de free jazz ou d’autres micro-genres
 En dĂ©voilant courant dĂ©cem­bre « Road Of The Lone­ly Ones » en guise de teas­er du pro­jet Ă  venir, on com­pre­nait que Sound Ances­tors s’annonçait grand.

Chaque track de l’album, nous donne Ă  voir un goĂ»t cer­tain pour le sam­ple comme dans « Road Of The Lone­ly Ones » par exem­ple, un attrait mar­quĂ© pour les voix soul comme dans « Two for 2 », une finesse de beats cou­plĂ©s Ă  gui­tares, bat­ter­ies ou per­cus­sions façon tsi­gane vibe comme dans « Lati­no Negro » et une appé­tence pour les sonoritĂ©s mĂ©lodiques virant aux robo­t­iques avec « The New Normal Â».

Bref, trĂšs riche (16 morceaux), c’est sans sur­prise que Sound Ances­tors s’impose en ce dĂ©but d’annĂ©e 2021 comme un pari gag­nant pour Four Tet et Madlib qui sel­l­ent leur pre­miĂšre col­lab­o­ra­tion et provo­quent, par la mĂȘme occa­sion, notre adoration.

(Vis­itĂ© 1 934 fois)