Skip to main content
©Menschenmaterial /©Bobby Flowers
29 janvier 2021

🔊 Four Tet x Madlib : Enfin l’Ă©coute de cet album qu’on attendait tant

par Carla Thorel

C’est Ă  leur image que le DJ, producteur et MC Madlib et Four Tet sortent aujourd’hui leur première vraie collaboration (hors leur rencontre pour le groupe Madvillain avec MF Doom en 2005), leur album Sound Ancestors. 

Très funk, très groove, très bon. Sound Ancestors signe cette belle rencontre Ă  la croisĂ©e du hip-hop de Madlib et de l’électronique de Four Tet. Chacun a fait ses armes de son cĂ´tĂ© : le DJ britannique avec Tame Impala, Caribou ou plus rĂ©cemment Thom Yorke, lĂ  oĂą Madlib composait pour Kanye West ou Erykah Badu en parallèle de son groupe jazz Madvillain ou MadGribbs… Sur le papier, tout semble les Ă©loigner, mais c’était sans compter leur amour des collaborations et leurs goĂ»ts musicaux -Ă©trangement- rapprochĂ©s. Au New-York Times, ils confient lors d’un long entretien ĂŞtre tous deux friands de rock psychĂ©dĂ©lique, de free jazz ou d’autres micro-genres… En dĂ©voilant courant dĂ©cembre « Road Of The Lonely Ones » en guise de teaser du projet Ă  venir, on comprenait que Sound Ancestors s’annonçait grand.

Chaque track de l’album, nous donne à voir un goût certain pour le sample comme dans « Road Of The Lonely Ones » par exemple, un attrait marqué pour les voix soul comme dans « Two for 2 », une finesse de beats couplés à guitares, batteries ou percussions façon tsigane vibe comme dans « Latino Negro » et une appétence pour les sonorités mélodiques virant aux robotiques avec « The New Normal ».

Bref, très riche (16 morceaux), c’est sans surprise que Sound Ancestors s’impose en ce début d’année 2021 comme un pari gagnant pour Four Tet et Madlib qui sellent leur première collaboration et provoquent, par la même occasion, notre adoration.

Visited 28 times, 1 visit(s) today