Gagnez un exemplaire vinyle du dernier album de Nick Murphy (fka Chet Faker)

Cinq ans, et un change­ment d’i­den­tité. C’est ce qu’il a fal­lu à Nick Mur­phy pour pro­duire Run Fast Sleep Naked, son dernier album sor­ti en avril dernier. Autant dire qu’il a poli les moin­dres par­celles de ce bijou avec minu­tie. L’an­cien Chet Fak­er a d’abord souhaité chang­er de nom, pour repren­dre son patronyme de nais­sance. Une manière de revenir à son soi intérieur ? Aucun doute lorsque l’on décor­tique ce disque avec atten­tion. Le musi­cien s’est appliqué, cinq ans après son dernier opus, l’ex­cel­lent Built On Glass, pour offrir une pièce inno­vante aux mul­ti­ples facettes.

Dès les pre­miers morceaux, Nick Mur­phy nous plonge dans un univers ultra-rapide fait de sons entraî­nants et ent­hou­si­astes, tels que “San­i­ty” et “Yeah I Care”. Un rap­pel du titre de ce long-format : Run Fast Sleep Naked. Pour suiv­re la cadence de ce musi­cien trans­for­mé, il faut s’adapter à son rythme. Il y mêle musique élec­tron­ique et instru­ments à cordes. Toute­fois, à mesure que l’on avance dans l’é­coute, le disque ralen­tit, comme avec “Nova­caine and Coca Cola” conçu comme une pause pour respir­er avec la voix lunaire du chanteur. Quelques titres plus loin, c’est le déchi­rant “Believe Me”  qui mar­que une nette baisse de rythme. L’al­bum est ain­si savam­ment dosé entre mon­tées incan­des­centes et moments de douceur extrême. De quoi faire pâlir de jalousie cer­tains parcs d’at­trac­tions à sen­sa­tions fortes.

A tra­vers ces onze titres au fort poten­tiel émo­tion­nel, c’est une leçon de vie que le chanteur tente de trans­met­tre à son audi­teur. Ou plutôt, une vision de la vie ; la sienne, fruit de son expéri­ence et de sa musique. Cela com­mence dès le nom de ce long-format, Run Fast Sleep Naked, comme une injonc­tion à vivre les choses plus inten­sé­ment. Un mes­sage illus­trés dans les textes du com­pos­i­teur, comme celui de “San­i­ty” qui évoque sans arti­fice sa san­té men­tale : “My san­i­ty, it comes to ques­tion / But I need to have some­one to burn up all my good atten­tion / It’s like hon­ey inside my head”.

Et bonne nou­velle : Tsu­gi vous pro­pose de gag­n­er des exem­plaires vinyles de ce nou­v­el album. Pour par­ticiper au con­cours, rien de plus sim­ple : envoyez un gen­til mes­sage à l’adresse [email protected], en pré­cisant “Con­cours Nick Mur­phy” en objet de mail. Les gag­nants seront tirés au sort. Bonne chance !

Nick Mur­phy sera en con­cert à la Cigale le 21 octo­bre prochain. Retrou­vez plus d’in­for­ma­tions sur la page Face­book de l’évène­ment

(Vis­ité 374 fois)